Mayotte la 1ère en grève ce mardi 28 juin contre la suppression de la redevance

social
Mayotte la 1ere
L'appel à la mobilisation nationale tend à protester contre la volonté du président de la République, Emmanuel Macron de supprimer la redevance TV. Vos programmes habituels peuvent être perturbés tout au long de la journée. Nous vous prions de nous en excuser.

La contribution à l'audiovisuel public TV est cet impôt qui finance l’audiovisuel publique. Le chef de l'Etat souhaite donc le supprimer et le remplacer par un budget courant sur plusieurs années.

Promesse électorale d'Emmanuel Macron, la suppression annoncée dès cette année de la redevance, d'un montant de 138 euros en métropole et de 88 euros en outre-mer, est dénoncée par les syndicats de France Télévisions. Payée par près de 23 millions de foyers redevables possédant un téléviseur, la redevance rapporte plus de 3 milliards d’euros par an. Une intersyndicale nationale CGT, la CFDT, FO et le SNJ, ont appelé, les salariés du groupe audiovisuel public à faire grève et à manifester ce mardi 28 juin à Paris, contre ce projet gouvernemental.

Le mouvement est relayé dans notre département par les syndicats USCA-CGT Mayotte et la CFDT. Pour la défense du service public de l’audiovisuel, l’USCA-CGT Mayotte appelle l’ensemble du personnel de Mayotte la 1ère à la journée de mobilisation ce mardi 28 juin 2022 », idem pour la CFDT « afin de montrer notre désaccord contre la suppression de la contribution audiovisuelle public ». Pour les 2 syndicats « l’avenir de France Télévisions et la pérennité de leurs missions sont menacés»; Ils appellent à une solidarité massive des salariés de la station des hauts vallons.

« Supprimer la redevance au nom du pouvoir d'achat menace l'existence de l'audiovisuel public», écrivent, dans un communiqué commun, les quatre syndicats de France Télévisions. Ces syndicats ajoutent que la suppression de la redevance, principale source de financement de France Télévisions, équivaudrait, à «précariser et paupériser l'audiovisuel public en le basculant sur le budget général de l'État donc aux arbitrages et aux pressions politiques incessantes».

Le mouvement de grève va durer 24 heures; certains salariés de Mayotte la 1ère seront mobilisés. Vos éditions d’information de ce mardi risquent d’être perturbées à la télé, radio et internet.