Nouvel épisode d’affrontements au village de Kahani

violence
Gendarmerie
©Sony Chamsidine
Des émeutes entre des jeunes originaires de Combani et de Kahani ont éclaté ce mercredi 09 décembre aux alentours du lycée Polyvalent Gustave Eiffel de Kahani dans la commune de Ouanguani. Les élèves en panique se sont réfugiés à l’intérieur de l’établissement scolaire.
 
Mercredi 09 décembre aux alentours de 06H00, environ une cinquantaine de jeunes non scolarisés au lycée de Kahani ont tenté de s’introduire dans l’établissement en coupant le grillage. Les élèves affolés se sont réfugiés à l’intérieur du lycée. Selon les témoignages de plusieurs lycéens, les
individus étaient armés de pierre, couteaux et de bar de fer.

Certains habitants se sont barricadés dans le dispensaire du village. Les émeutes ont duré plusieurs heures, prenant en otage les automobilistes du centre. Pétrifiés, ils observent depuis leur voiture les échauffourées. Il est 09HOO, les entrées et sorties de Kahani sont bloquées. Des jeunes cagoulés, profiteraient alors de ce moment de faiblesse pour dépouiller certains usagers.

Du côté des forces de l’ordre la contre-offensive ne s’est pas fait attendre. 40 gendarmes répliquent et sécurisent le périmètre. En fin de matinée, les routes sont débloquées, plusieurs parents inquiets sont venus récupérer leurs
enfants. Ces derniers ont été mis à l’abri plus tôt par le personnel scolaire.
Et ce énième épisode d’affrontement survient une semaine après d’autres actes de violences dans le village de Kahani. C’était le 01 décembre 2020. Ce jour-là le recteur Gilles Halbout, prend alors la décision de procéder à une évacuation complète du lycée. Il promet alors une surveillance renforcée de l’établissement scolaire. Le répit n’aura duré que quelques jours.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live