mayotte
info locale

Marion Dufresne : Nouvelle mission scientifique sur le volcanisme à Mayotte

france
Marion Dufresne
©Andry Rakotondravola
Elle était très attendue, la nouvelle mission scientifique sur le volcanisme de Mayotte débute ce mercredi 12 juin, c’est la première depuis la découverte officielle du volcan sous-marin à 50 Km de l’île.
  Au mouillage depuis plusieurs jours dans le lagon de Mayotte, le navire scientifique Marion Dufresne va entamer une nouvelle campagne scientifique de 5 jours pour suivre « l’évolution sous-marine des phénomènes volcaniques qui impactent l’île ».
Séismes à Mayotte
©Andry Rakotondravola

La découverte d’un volcan sous-marin explique les séismes…

De retour à Mayotte le 15 mai 2019, pour leur première campagne en mer sur zone, les scientifiques annonçaient la découverte de ce volcan sous-marin, situé à 50 km à l'est de l'île et à 3500 m de profondeur, elle a permis de mieux comprendre les séismes constatés à Mayotte depuis plus d’un an. Elle a soulagé en partie les 270 000 habitants de l’île. Désormais le phénomène sera suivi régulièrement, on sera capable de mieux comprendre le danger potentiel et l’aléa, et on saura se prémunir de la menace : 

Le Gouvernement est pleinement mobilisé pour approfondir et poursuivre la compréhension de ce phénomène exceptionnel et prendre les mesures nécessaires pour mieux caractériser et prévenir les risques qu'il représenterait.  

Pierre volcanique
©Andry Rakotondravola

Mais ne rassure pas pour autant…

Mais les premiers résultats et les explications des scientifiques, la communication très prudente du représentant de l’Etat,  continuent à nourrir des interrogations autour du phénomène. La population n’est pas rassurée, sur les réseaux sociaux les questions fusent : 
  • Ce volcan est-il de quel type (explosif, effusif ou autres )?
  • Comment évolue-t-il ? Va-t-il continuer à grandir, à monter  ou  mourir jeune ?
  • Représente-il une menace pour Mayotte et ses habitants ?
    Existe-il un risque Tsunami qui pourrait être lié à l’activité volcanique  ?
  • A-t-on cartographié toute la zone ?
  • Il y a-t-il une remontée de magma ou un déplacement latéral ?
    Marion Dufresne
    Marion Dufresne ©Andry Rakotondravola

La nouvelle mission va compléter les premiers résultats.   

Et c’est cette nouvelle mission qui va apporter plus d’éclairages. Ces sont des scientifiques de l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (Ifremer), de l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP), du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et du Bureau des Recherches Géologiques et Minières (BRGM) sous la direction de Stephan Jorry (Ifremer) qui vont compléter et affiner les mesures effectuées lors de la première mission de mai 2019. Cette nouvelle mission scientifique permettra donc sans doute d’accumuler de nouvelles données, les analyser et affiner les réponses ou thèses autour de l’activité volcanique ; ces éléments, de réponses et connaissances, nouveaux seront partagés au niveau international dans la zone de l'Océan Indien. 
Mission volcanique
©Andry Rakotondravola

Selon le communiqué de la préfecture de Mayotte « Leur mission consistera à relever et redéployer des sismomètres fond de mer, à effectuer de nouvelles mesures bathymétriques et à récolter par dragage de nouveaux prélèvements pour tenter de savoir si le volcan sous-marin découvert est encore en train de grandir. Ces nouvelles données permettront de mieux appréhender le nouveau volcan sous-marin découvert le mois dernier et son évolution, et plus largement d’avoir une meilleure connaissance du contexte géologique de la zone.»
 

Un phénomène rare et exceptionnel à l’échelle géologique, une aubaine pour l’île ?

La population de Mayotte qui vit sur un volcan vieux de 9 millions d’année et qui assiste à la naissance d’un autre, et qui sent l’évolution du phénomène est consciente du caractère exceptionnel de l’évènement; Il conduit la communauté scientifique mondiale à se  focaliser sur leur île, avec désormais un des 1500 volcans actifs de la planète une fois à la surface.  Beaucoup rêvent de retombées touristiques, le temps le dira…  

Campagne volcanisme

 
Publicité