mayotte
info locale

Golden Force à l'assaut de l'ogre tamponnais

basket-ball chiconi
L'équipe de Golden Force et les élus de Chiconi
L'équipe de Golden Force et les élus de Chiconi ©Faïd Souhaïli
Les basketteuses de Chiconi se sont envolées aujourd'hui pour la Réunion. Samedi, elles affrontent la Tamponnaise Basket-Ball en finale de zone océan Indien de la coupe de France. Une première pour les Chiconiennes qui auront en face d'elles des adversaires expérimentées.
 

Toutes mes félicitations, et bonne chance à vous, on sera toujours là pour soutenir les associations sportives qui ont des bons résultats

Le maire de la commune de Chiconi Mohamadi Madi Ousseni s'est ainsi exprimé lors d'une réception faite en mairie mercredi soir avant le départ du Golden Force à la Réunion ce jeudi. Les Chiconiennes, vainqueur de la coupe régionale de France affrontent ce samedi les Réunionnaises de la Tamponnaise au gymnase de Champ-Fleuri à Saint-Denis à 17 h (18 h à la Réunion).
L'équipe de Golden Force et les élus de Chiconi
L'équipe de Golden Force et les élus de Chiconi ©Faïd Souhaïli

Pour le président de Golden Force Ridjali Saandi, le geste a été apprécié.

Il y a eu des problèmes de communication pour la finale à Pamandzi, on aurait aimé avoir la présence d'un élu de la commune avec nous. On nous avait promis la sécurisation du plateau, on ne l'a pas encore. Mais nous sommes reconnaissants pour la lumière du plateau. Et il ne faut pas hésiter à me contacter, on y arrivera. En travaillant ensemble en collaboration, on y arrivera.

Le maire Mohamadi Madi Ousseni a rappelé que le jour de la finale, il était hors-territoire au congrès des maires de France. Et pour ce voyage à la Réunion, la commune a commandé des survêtements, qui n'ont pu être livrés avant le départ, mais qui devraient arriver au plus tard samedi pour le jour de la rencontre.
Golden Force
Le président de Golden Force Ridjali Saandi (à droite) et le maire de Chiconi Mohamadi Madi Ousseni (à gauche) ont promis d'améliorer leur communication pour le bien des basketteurs de Chiconi. ©Faïd Souhaïli

L'entraîneur Djinak Abdou a affirmé que les ambitions du club étaient élevées.

On ne va pas là-bas pour se promener, mais pour aller gagner!

a-t-il lancé. Mais depuis que les Réunionnaises doivent affronter les Mahoraises en coupe de France, jamais un club mahorais n'a mis en difficulté les Réunionnaises. La tâche est donc immense pour les Chiconiennes, bien qu'elles aient reçu cette année le renfort d'une ancienne joueuse pro, Caroline Plust.

 
Publicité