Le président du département Soibahadine Ibrahim Ramadani présente ses vœux à la population.

noël
Soibahadine Ibrahim Ramadani en garde à vue
Soibahadine Ibrahim Ramadani, Président du Conseil Départemental de Mayotte ©Mayotte la 1ère
La coopération avec les pays riverains est une priorité du département. Une ouverture à la région  que le conseil départemental souhaite renforcer. 
"Mesdames, messieurs
Chers compatriotes,
Une fois n’est pas coutume, je voudrais vous parler du cadre de coopération décentralisée et d’action internationale du conseil départemental de Mayotte.
Comme vous le savez, Mayotte souffre de nombreux handicaps dont l’étroitesse de son territoire ; mais elle possède aussi de nombreux atouts :
Un département d’outre-mer français,
Et une région ultrapériphérique de l’union européenne,
Au cœur de l’océan indien occidental, entre un vaste continent ;
- l’Afrique, et une grande-ile-Madagascar ;
Une zone de paix, de stabilité politique, et de croissance économique ;
Une zone aux multiples ressources,  fortement convoitée par les puissances émergentes dont le géant chinois à travers sa nouvelle route de la soie ;
Une zone où se jouera le destin du monde au cours des décennies à venir.
Mayotte doit être au rendez-vous.
C’est pourquoi, compte tenu de sa position géographique, et de notre proximité culturelle, le conseil départemental a fait le choix de coopérer, en priorité, avec les pays riverains du canal de Mozambique, à savoir, Madagascar, le Kenya, la Tanzanie, le Mozambique et l’Afrique du sud,
 dans les domaines de l’Economie, du tourisme, de la culture, du sport, de la science et de l’environnement.
Il s’agit, d’abord et avant tout, de faire connaitre Mayotte en vue de faciliter sa reconnaissance internationale, en favorisant la tenue à Mayotte de grands évènements :
La conférence internationale sur les civilisations du canal de Mozambique ;
Le forum économique de l’ADIM
Le salon international du livre et de l’éducation
Les discussions relatives à l’organisation des jeux du canal de Mozambique.
Pour 2020, je vous annonce,
la tenue à Mayotte de la conférence des ambassadeurs de France de l’océan indien au milieu de l’année,
la célébration à Mayotte et à Madagascar de l’année malgache marquant la relance de la coopération avec la grande ile ;
la présentation de l’offre mahoraise relative au projet gazier de Mozambique.
Mes chers compatriotes,
2020 sera une belle année pour Mayotte, pour vous  je le souhaite.
J’adresse du fond du cœur, à chacune et à chacun d’entre vous mes vœux les plus chaleureux, les plus sincères, de bonne santé, de bonheur,  de réussite pour cette nouvelle année
Bonne et heureuse année 2020
Vive la république
Vive Mayotte"

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live