publicité

Quel fonctionnement pour le bureau des étrangers à la préfecture de Mayotte ?

Depuis la timide réouverture du bureau des étrangers, seules les demandes de renouvellement de titre de séjour sont traitées. La situation reste tendue puisque les manifestants sont restés aux alentours.  

  • Géniale Attoumani
  • Publié le , mis à jour le
La lutte contre l’immigration clandestine a toujours été contenue dans les revendications du Collectif dès le début de la mobilisation pour la grève générale au mois de Mars dernier. Et derrière cette problématique, se pose celle de la coopération régionale et la lutte contre les violences.
Le préfet  Dominique Sorain, délégué du gouvernement, dépêché par la ministre des outremer, est confronté depuis sa prise de fonction, au refus des autorités comoriennes de reprendre ses ressortissants expulsés de Mayotte dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine. Moroni ne considère pas que les comoriens sont à l’étrangers quand ils se trouvent sur le 101ème département français.  Cependant, les interceptions de Kwassa Kwassa, ces embarcations qui font rentrer illégalement des personnes sans papiers sur l’île au lagon, n’ont jamais cessé. Ces dernières semaines, les reconduites ont repris timidement, mais l’Union des Comores n’a pas encore levé son refus officiellement.
Le bureau des étrangers est toujours protégé par un important escadron de police et gendarmerie. Il fonctionne timidement. Les renouvellements et la délivrance des titres de séjour se font encore au compte-gouttes. Mais, même en période « normale », ce service est toujours sous tension.   
Le point sur les titres de séjour à Mayotte

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play