mayotte
info locale

Une reconduite à la frontière refoulée par les Comores

france
Maria Galanta
©Francetv
En pleine crise de Coronavirus, il devait y avoir ce mardi une  reconduite à la frontière de comoriens en situation irrégulière à Mayotte. Le bateau a été refoulé par les autorités comoriennes
 
Juste avant l'heure du confinement, la police de l'air et des frontières avait fait embarquer des immigrés en situation irrégulière à destination de l'île d'Anjouan, comme c’est le cas tous les jours de l'année. Selon la préfecture de Mayotte, "il y avait à bord de ce navire deux catégories d'étrangers en situation irrégulière: un petit groupe de candidats volontaires au départ , et une cinquantaine de personnes interpellées.

Le bateau, le "Maria Galanta", a été refoulé dès son arrivée à Anjouan. Cette décision des autorités comoriennes est très probablement en lien avec le Coronavirus, même s'il n'y a pour l’heure,  aucune communication officielle. Les Comores ne comptent aucun cas diagnostiqué alors que Mayotte en a recensé 3.

Les passagers de retour à Mayotte se sont vu remettre une "obligation de quitter le territoire français" avant d'être remis en liberté. "La lutte contre l'immigration clandestine ne s'arrêtera pas pour autant" indique le sous-préfet Julien Kerdoncuff, "il y aura plus de surveillance et des refoulements en mer. A terre nous emploierons les effectifs à traquer le travail clandestin".

Les forces de l'ordre ont aussi une nouvelle mission à Mayotte: celle de faire respecter le confinement pour endiguer l'épidémie de Coronavirus.