publicité

Recrudescence saisonnière de gastro-entérites à Mayotte

Du 30 mai au 17 juillet, 453 personnes ont consulté. Ce sont les enfants qui sont les plus touchés, ils représentent 87% des cas. Parmi eux, les moins de 2 ans, représentent 70%.

Ce sont les enfants qui sont les plus touchés par la maladie © ALi Chamsudine
© ALi Chamsudine Ce sont les enfants qui sont les plus touchés par la maladie
  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Les symptomes sont diarrhées, vomissements, grosse fatigue...les cas sont de plus en plus nombreux. Les tous petits risquent  la déshydratation. Il est nécessaire de réhydrater au plus vite l'enfant. L'ARS OI rappelle la nécessité de respecter attentivement les mesures d'hygiène et souligne l'importance d'une réhydratation précoce dès l'apparition des premiers symptômes.
les salles d'attentes ne désemplissent pas dans les dispensaires aussi. © Ali Chamsudine
© Ali Chamsudine les salles d'attentes ne désemplissent pas dans les dispensaires aussi.


Recommandations à la population.


Dès l’apparition des symptômes :

• Consultez rapidement un médecin
• Réhydratez-vous : La meilleure prévention des complications de la diarrhée aiguë est la réhydratation (boire de l’eau régulièrement). Des solutés de réhydratation peuvent aussi être utilisés pour prévenir la déshydratation chez l’enfant.


Mesures d’hygiène à respecter pour éviter d’attraper la maladie et pour les personnes malades


• Lavage des mains : les mains constituent le vecteur le plus important de la transmission des virus qui transmettent les gastro-entérites et nécessitent de ce fait un nettoyage soigneux au savon et fréquent. Ces mesures sont à observer à tout âge.
• Hygiène des surfaces : les virus qui transmettent les gastro-entérites sont très résistants dans l’environnement et présents sur les surfaces (poignées de portes, rampes, comptoirs etc.). Ces surfaces doivent être nettoyées et désinfectées soigneusement et régulièrement avec des produits adaptés (détergents, eau javellisée,…), particulièrement dans les collectivités.
En cette période de grands mariages et de festivités, il est rappelé de respecter des règles simples qui peuvent limiter la propagation de la maladie.
Pour les personnes travaillant en collectivité ou en préparation de repas :
L’application de mesures d’hygiènes strictes lors de la préparation des aliments, en particulier dans les collectivités, ainsi que l’éviction des personnels malades permet d’éviter ou de limiter les épidémies de gastro-entérites.
 
Source : http://www.ars.ocean-indien.sante.fr
 

Sur le même thème

  • santé

    Miss bwadra illumine le M’sadathon

    Le M’sadathon, ce sont des manifestations organisées pour collecter des fonds pour la campagne de sensibilisation et de lutte contre la propagation du VIH. C’est dans ce cadre du M'sadathon qu’a été organisée l’élection de Miss Bwadra, un concours de beauté pour des femmes rondes.  
     

  • santé

    Le dénuement et le courage des aidants familiaux de Mayotte

    Les personnes en situation de dépendance à Mayotte comptent surtout sur les proches et les associations.

  • santé

    Mayotte manque d'aidants familiaux

    Les familles mahoraises qui ont une personne nécessitant une assistance doivent souvent se débrouiller seules. Il manque de structures spécialisées et d'aidants familiaux. Le Centre Hospitalier de Mayotte pallient parfois à cette situation.

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play