mayotte
info locale

Retour de la violence en bande, de jeunes, en Petite-Terre.[Témoignage]

violence
Violences juvénile
Les habitants de la Petite-Terre, Labattoir et Pamandzi ont vécu une fin de semaine difficile. Des bandes de jeunes ont affronté les forces de l'ordre des personnes ont été agressées. 
 
Les violences urbaines et les phénomènes de bandes ont repris de plus belle, à Mayotte. Samedi soir la Petite-terre a été le théâtre d'affrontements entre jeunes et les forces de l'ordre. Ils étaient des dizaines, selon les témoins, âgés entre 11 et 16 ans seulement.  Des jeunes armés de bâtons, de cailloux et autres armes blanches.
Ce n’est pas la première fois que Pamandzi et Dzaoudzi-Labattoir sont touchées par un tel phénomène. Les deux municipalités ont multiplié les rencontres pour tenter de l’enrayer. Les deux polices municipales travaillent désormais en étroite collaboration en collaboration avec les forces de l’ordre
. En novembre 2017 déjà, un couvre-feu avait été mis en place dans les deux communes. Toute sortie de mineur non accompagné été interdite entre 21 heures et 5 heure du matin. Une convention avait été signée avec la gendarmerie nationale :
 https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/devant-montee-violence-jeunes-petite-terre-opte-couvre-feu-532753.html
La violence touche cette fois-ci des habitants. Les témoignages montrent que le phénomène s’est aggravé. Si les bandes sont encore une fois constituées exclusivement d’adolescents, les armes sont de plus en plus nombreuses et dangereuses.
 
Publicité