{REVOIR} Maesha : "J'ai dit stop aux violences conjugales"

témoignage
Oumina Maesha
©Mayotte la 1ere

Oumina a fait une mauvaise rencontre, elle a dû faire face à un homme qui l'a fait subir un véritable calvaire. Battue et humiliée elle nous livre son témoignage.

À Mayotte parler de violences conjugales n'est pas chose facile, le sujet reste sensible, presque tabou dans une société où la pression sociale est omniprésente.

Ce qui m'a choquée, c'est le silence des voisins, ils n'ont rien fait

Un jour, son compagnon, poussé par un excès de violences, l'enferme durant 3 jours la bat, l'insulte et la violente. Sous le choc, Oumina ne réalise pas encore ce qui lui arrive. Son conjoint commence à la frapper avec un câble de télévision parce qu'elle a osé dire non.

je me suis retrouvée complement nue dehors, un jeune qui passait par là m'a prêté son téléphone et j'ai pu appeler les secours.

S'en suit alors de longues heures chaotiques faites d’humiliations, de chantages et de violences. Oumina s'échappe de son domicile. Elle s'en sort de justesse et décide de porter plainte. Le tribunal reconnaît toutes ses souffrances et condamne son bourreau  à une peine de prison.

Découvrez son témoignage dans l'emission Maesha

MAESHA : J'ai dit stop aux violences conjugales

 

A Mayotte, L'ACFAV France Victime 976 fait partie des structures d'acceuil pour informer et sensibilier autours des violences conjugales et d'aides aux victimes. 

Coordonnées : 

  • Numéro d’urgence  55 55 
  • Permanence au siège de l’Association 119 Route Nationale, M’Tsapéré, 97600 Mamoudzou
  • 02 69 61 29 49
  • aideauxvictimes@acfav-mayotte.fr