publicité

Revue de presse régionale

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
COMORES
Doucement, à petits pas, la feuille de route entre Paris et Moroni se met en place – en tout cas le volet coopération.


« Al Watwan » informe que l’ambassadrice de France accréditée à Moroni, Jacqueline Bassa-Mazzoni, a été reçue lundi au palais de Beit-Salam par le chef de l’Etat comorien. Elle était  accompagnée du général de corps d’armée, Bruno Clement-Bollee. Celui-ci est venu défendre un projet intitulé “Service civique d’aide à l’insertion”.
En gros il s’agit d’un dispositif semblable au BSMA ; une formation à un métier dans un cadre militaire. La France propose son expertise et le soutien de 6 experts.

Le président Azali  Assoumani, en bon militaire qu’il est resté, s’est montré séduit par le projet. « J’ai hâte de le voir se concrétiser » a-t-il dit «  surtout pour les jeunes d’Anjouan… Qu’ils aient les moyens de se prendre en charge et éviter de rêver d’un ailleurs qui au final, se trouve moins bien que chez soi”.
Autrement dit la destination Mayotte ; une commission mixte franco-comorienne doit se tenir dans les semaines qui viennent à Moroni.

MADAGASCAR
Vous aurez remarqué qu’on ne parle plus de la peste à Madagascar depuis quelques temps, et pour cause : l’épidémie est officiellement terminée


En tout cas l’épidémie de peste urbaine : « Madagascar Tribune » écrit que « le premier ministre Olivier Mahafaly a annoncé hier la fin de l’épidémie de peste pulmonaire urbaine. En ce sens que les villes d’Antananarivo et Toamasina ne sont désormais plus touchées par la maladie. La population est encore toutefois appelée à la vigilance étant donné que la maladie n’a pas encore été complètement éradiquée ». Il reste encore quelques foyers en dehors de ces deux grandes villes.. Cette épidémie aura fait plus de 200 morts en 3 mois.

MADAGASCAR
Après le coup de semonce des évêques catholiques contre la mauvaise gestion et la corruption du pouvoir malgache, c’est au tour de l’Eglise Protestante d’adresser à peu près le même message.


Le FFKM, le puissant conseil chrétien des églises, a tenu son assemblée générale à Antsirabé. « Les Chefs d’Eglises n’ont pas mâché leurs mots » écrit « Midi Madagascar » et ont avancé des critiques plutôt acerbes contre les tenants du régime par rapport à la pauvreté alarmante qui frappe la majorité de la population ».
Les protestants dénoncent aussi « l’utilisation des deniers publics pour des  activités de parti ». Une allusion notamment au dernier Congrès régional du parti HVM qui s’est tenu le week-end dernier à Mahajanga. Un évènement qui a été organisé au même moment que le Conseil des ministres décentralisé qui  a eu lieu dans cette localité.
Pour les Chefs d’Eglises, « un changement radical est de mise au niveau des dirigeants et de l’Etat car la majorité silencieuse est abreuvée de mensonges et tromperies ».

LA REUNION
Une projection démographique de l’Insee prévoit que la Réunion franchira le cap du million d’habitants en 2037.


Autre élément marquant, il pourrait y avoir en 2050, autant de séniors que de jeunes et un quart des réunionnais auront plus de 60 ans.

Le nombre de naissances se stabiliserait et le nombre de décès doublerait sous l’effet du vieillissement de la population. Selon l'INSEE, ce scénario s’appuie sur l’hypothèse d’un solde migratoire avec la métropole égal au niveau observé entre 2010 et 2015 (- 1200 personnes par an en moyenne)
« La structure de la population réunionnaise en 2050 ressemblerait davantage ainsi à celle de la métropole de 2013" indique l’INSEE

MAURICE
L’Ile Maurice continue de viser toutes les cibles touristiques. C’est au tour de la Russie. Une délégation mauricienne s’est rendue à Moscou.


Elle était conduite par le ministre des Affaires étrangères, Vishnu Lutchmeenaraidoo. Le quotidien « Le Mauricien » rapporte qu’il a été décidé qu’une semaine russe sera organisée à Maurice à partir de 2018, et Air Mauritius offrira des vols directs sur Moscou à partir de l’année prochaine. Des contacts ont également été pris avec la compagnie russe Aeroflot. Actuellement Maurice accueille 12 000 touristes russes par an ; un chiffre assez modeste.
Il y a d’autres pistes de coopération ; notamment l’envoi d’étudiants en médecine en Russie.













ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play