publicité

Revue de presse régionale

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le , mis à jour le
COMORES
L’affaire des clous déversés sur la piste de l’aéroport de Mohéli continue de faire du bruit aux Comores.


« Cette affaire préoccupe les autorités étatiques au plus haut niveau » écrit le quotidien « Al-Watwan » et on note l’arrivée dans l’ile du colonel Issouf Idjihadi, le chef d’Etat-major de l’Armée.

« Sous les manguiers de la cour de l’escadron de la gendarmerie à Bonovo sur les hauteurs de Fomboni, une vingtaine d’individus de tous les âges l’air anxieux attendent assis à même le sol. Ce sont une partie des prévenus suite à l’information judiciaire ouverte après le déversement de clous dans la piste de l’aérodrome de Bandar es Salam le lundi 19 février ».
Des personnalités ont été entendues aussi comme l’ancien ministre de la Défense Mohamed Larif Oucacha et Attoumane Assane Maoulana, conseiller et très proche du gouverneur Mohamed Said Fazul. Dans le lot des prévenus figure même un membre historique de la Crc. Abasse Houtoib.
Le procureur explique que l’enquête prendra du temps, et que les prévenus sont bien traités.
A Moheli, beaucoup de gens s’étonnent que la piste de l’aéroport ne soit pas sécurisée.

COMORES
Un nouvel accord est signé entre les Comores et l’Arabie Saoudite pour la formation des religieux


Les ministres des affaires islamiques des deux pays ont renouvelé un accord déjà signé en 2014. Les saoudiens vont apporter leur aide dans la formation des Cadis et des Ulémas qui pourront bénéficier de stages en Arabie Saoudite. Les étudiants comoriens bénéficieront également de formations en droit islamique dans les établissements religieux saoudiens.

MADAGASCAR
Le journal « Midi-Madagascar » dénonce la mainmise du pouvoir sur la radio et la télévision publique.


La RNM et la TVM sont « des armes de propagande » écrit le journal qui dénonce aussi le black out de certaines informations par les médias publics, notamment les voyages présidentiels.

« Lors de ses retours de voyages, le Chef de l’Etat ne fait aucune déclaration à la presse. Il est devenu un grand spécialiste du retour « en catimini » « Midi-Madagascar » cite notamment un récent déplacement non annoncé du président à Paris. Des photos de Hery Rajaonarimampianina visitant le marché de Rungis ont fait le tour des réseaux sociaux.
« Cette communication en dit long sur la campagne électorale à venir » écrit le journal.

SEYCHELLES
Les Seychelles viennent de conclure un accord d’importation de produits agricoles du Kenya.


Les consommateurs seychellois vont voir arriver sur les étals du chou, du chou-fleur, de l'oignon, de la tomate, de la pomme de terre,du poivre, du concombre,  de la pastèque pour ne citer que ceux-là. Il y a une liste de 21produits qui ont passé avec succès les contrôles phytosanitaires. La demande est supérieure à l’offre locale aux Seychelles et cette importation de proximité est une aubaine pour les consommateurs. Peut-être que Mayotte pourrait s’en inspirer vu la carence de fruits et légumes frais sur les marchés ; ou sinon importés d’Europe à des prix délirants.

LA REUNION
Des promesses électorales non tenues provoquent du grabuge dans la municipalité de St Pierre à la Réunion.


Depuis quelque jours des saint-Pierrois perturbent le fonctionnement des services municipaux pour réclamer les emplois qui leur auraient été promis en période électorale.  Pas de violences, mais des occupations de bureaux. Elles se sont multipliées dans différentes mairies annexes de la capitale du sud de la Réunion.
Dans le quartier de Basse-Terre, une dizaine d'individus a fait irruption en pleine réunion à la mairie annexe et obligé les participants à sortir de la salle. 

De son côté municipalité indique comprendre la frustration mais fait savoir que "la mairie n'est plus en mesure de recruter. Les administrés doivent désormais se tourner vers pôle emploi et miser sur la formation professionnelle". Une réponse qui risque d'avoir du mal à passer pour les manifestants » écrit le site « Zinfos 974 ».


L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play