mayotte
info locale

Les risques de la lutte contre l'immigration clandestine

immigration
Hamoura
Les interventions des forces de l’ordre dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine deviennent de plus en plus compliquées et dangereuses avec des blessés aussi bien chez les forces de l'ordre que parmi les personnes en situation irrégulière..
 
Les interventions des policiers ou de gendarmes sur un chantier dans le cadre de la lutte contre le travail au noir ou dans la lutte contre l’immigration illégale comportent des risques avérés.
Ce mardi matin, après une vaste opération de la PAF ( police au frontière) à Hamouro, des enfants ont érigé un barrage routier avec les poubelles et ont caillassé une voiture de gendarmes qui dégageait la route.
Il arrive aussi que des voisins, dans les quartiers à forte proportion d’habitants en situation irrégulière s’opposent physiquement aux forces de l'ordre.
Les employés illégaux dans les chantiers tentent parfois d’échapper aux contrôles en se jetant des échafaudages ou des murs en hauteur quand il s’agit de maçons. Le 13 juillet, lors d'un contrôle d'identité, un étranger en situation irrégulière qui fuyait les policiers a fait une chute de plusieurs mètres et s’est grièvement blessé. https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/voulant-echapper-controle-police-aux-frontieres-homme-s-est-grievement-blesse-730300.html

Des risques similaires existent lors des opérations de contrôles sur la voie publique ou dans les quartiers. Un homme avait sauté d’un pont à Tsararano dans la commune de Démbéni. Il avait fini aux urgences.
Les forces de l'ordre aussi sont exposées. Les personnes en situation irrégulière s’opposent quelquefois aux interventions. L’année dernière, un gendarme avait été gravement blessé lors d’une opération de lutte contre à Mgnambani, dans la commune de Bandrélé. https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/chasse-homme-mgnambani-603191.html

En mer aussi, les brigades d’intervention ont aussi à faire face à de grandes résistances. Un journaliste de Mayotte La 1ère a reçu un galet sur la figure qui avait nécessité une évacuation sanitaire à La Réunion. Daniel Abdou a été blessé lors de l’enregistrement d’un sujet dans le cadre d’une opération de lutte en mer contre l’immigration clandestine vendredi 5 avril 2019. https://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/daniel-abdou-journaliste-mayotte-1ere-gendarme-mobile-blesses-lors-reportage-697558.html
Publicité