Bihaki Daouda : « On a passé notre temps à se chamailler, cela doit cesser »

zakweli chirongui
Bihaki Daouda, le nouveau maire de Chirongui
Bihaki Daouda, le nouveau maire de Chirongui, était l’invité de Zakweli ©Mayotte la 1ere
Bihaki Daouda, le nouveau maire de Chirongui, était l’invité de Zakweli ce mercredi

Son élection à la tête de la commune de Chirongui marque la fin de l’épisode judiciaire qui s’est soldé par la destitution de  l’ancien maire Andhanouni Saïd.

Bihaki Daouda estime qu’il faut maintenant de l’apaisement : «Nous devons travailler dans la confiance,  on a passé notre temps à se chamailler, cela doit cesser ». Il dit avoir fait le tour des services de la commune « qui doivent être stabilisés ». « Je ne parle pas de faire le ménage, je n’utilise pas ces mots-là ».

Le nouveau maire déclare vouloir relancer les projets en cours : « nous avons le plateau polyvalent de Tsimkoura qui est un désastre, c’est mon village natal ; le marché couvert qui est à l’arrêt, sans compter les lotissements en friches ».

Selon lui, « Chirongui est le carrefour du sud. La commune doit être attractive pour les investisseurs ». Bihaki Daouda entend développer la ZAC de Malamani.

Bihaki Daouda, le nouveau maire de Chirongui dans Zakweli