Houssamoudine Abdallah : « Le chauffeur a oublié la fillette, l’école a oublié d’appeler les parents »

zakweli sada
Maire de Sada
Houssamoudine Abdallah ©Mayotte la 1ere
Houssamoudine Abdallah, maire de Sada, était l’invité de Zakweli ce lundi.

 « Sada est en deuil » affirme le maire Houssamoudine Abdallah après la mort atroce, vendredi, d’une fillette de quatre ans restée enfermée dans un minibus-taxi pendant des heures en plein soleil : « On peut se poser des questions : comment le chauffeur a-t-il pu oublier cette enfant ? Pourquoi l’école, ne la voyant pas arriver en classe,  a oublié d’appeler les parents ? Une enquête judiciaire est ouverte. Demain nous organiserons une réunion avec l’école et les parents d’élèves ». Le maire annonce qu’il faudra « professionnaliser les transports scolaires et prendre de moins en moins de risques ».

Il ajoute que le chauffeur est sorti de garde à vue. Il sera poursuivi pour homicide involontaire : « Il est très désolé. C’est un jeune de Sada qui travaille depuis 4 ans. Il est apprécié, sérieux, il a la sympathie de son entourage ».

Interrogé sur d’autres dossiers de la commune, Houssamoudine Abdallah se défend des accusations d’immobilisme : « nous allons construire 25 salles de classe avant la fin de la mandature » annonce-t-il. « Nous avons engagé beaucoup de travaux d’assainissement, les deux terrains de foot sont bien avancés. Nous travaillons aussi à régler les dettes ».

En revanche il ne faut pas s’attendre à une baisse immédiate de la taxe foncière, « elle sera revue dans les années qui viennent ». Enfin Houssamoudine Abdallah annonce un soutien sans faille à Emmanuel Macron pour la présidentielle : « il a donné des moyens financiers énormes à Mayotte, j’appelle à voter Macron qui est l’homme de la situation » conclut-il.

Houssamoudine Abdallah, maire de Sada, était l’invité de Zakweli ce lundi