Houssamoudine Abdallah : « Notre projet prioritaire est d’assainir les finances de Sada »

zakweli sada
Houssamoudine Abdallah, président du SIDEVAM 976
Houssamoudine Abdallah sait qu'il hérite d'un établissement public intercommunal aux finances sérieusement dégradées. ©Rainat Aliloiffa

Houssamoudine Abdallah, maire de Sada depuis les élections de 2020, était l’invité de Zakweli ce mercredi.

Le maire affirme avoir trouvé « une situation financière très dégradée. « Nous avons en gros 8 millions d’euros de déficit, alors que nous avons besoin de 10 millions pour réaliser nos investissements ». Houssamoudine Abdallah dit que les recettes ont été surestimées par l’équipe précédente : « le résultat de tout cela est que nous avons des charges sociales impayées, ou encore des entreprises qui réclament le paiement de leurs factures s’élevant à 2 millions d’euros ».

« On ne se laisse pas abattre »

« Mais je ne vais pas me défausser » affirme l’élu à propos des promesses électorales de créations de logements et l’extension de la commune vers les hauteurs. « Nous avançons sur le problème foncier. On va proposer 60 logements très rapidement, les travaux vont commencer au deuxième trimestre 2022, on ne se laisse pas abattre ».

Houssamoudine Abdallah se félicite, enfin, de la scolarisation de tous les enfants de Sada, l’une de ses promesses électorales : « il nous reste une vingtaine d’enfants qui ont été pris en charge par des associations. Nous réalisons un effort considérable pour que tous puissent aller l’école ».