Salam Bacar écope de 6 mois de prison avec sursis et 13 000 euros d'amende

justice
SALAMA
Salama Bacar qui été poursuivie dans l'affaire des expulsions des étrangers à Bouéni a été condamnée à 6 mois de prison avec sursis et 13 000 euros d'amende. Son comité de soutien compte faire appel. 
©mayotte

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live