Sénateur Thani : « La France doit contraindre les Comoriens à respecter leurs engagements »

élections
Sénateur Thani studio Mayotte La 1ère
©Cham

Le sénateur Thani Mohamed Soilihi était l’invité de Zakweli ce mardi.

Le parlementaire mahorais explique les raisons pour lesquelles les deux députés et les deux sénateurs ont refusé de participer à une réunion franco-comorienne qui avait lieu lundi 8 février au ministère des affaires étrangères à Paris : « Nous ne voulons pas participer à une mascarade. Le gouvernement comorien s’était engagé à lutter contre les trafics d’êtres humains, alors que nous voyons chaque jour des kwassas débarquer. Il poursuit : « la France doit contraindre les Comoriens à respecter leurs engagements ». « L’immigration clandestine est en train de tout flinguer à Mayotte » constate le sénateur Thani.

Le sénateur évoque également l’idée d’une campagne pour faire comprendre au monde, à l’Union Africaine, aux Nations Unies, que

nous sommes français, nous sommes européens, c’est notre choix. C’est notre particularité dans cette région du canal de Mozambique.

A propos de l’épidémie, Thani Mohamed Soilhi affirme avoir alerté le gouvernement dès le 14 janvier au moment de l’apparition du variant sud-africain dans l’île de Mohéli.

Enfin, il approuve la demande du président du Conseil Départemental d’une mission sénatoriale sur l’insécurité à Mayotte : « Le président Soibahadine ne m’a pas averti, mais j’approuve cette démarche ».

Les Outre-mer en continu
Accéder au live