Sophia Hafidhou : « ne pas rester à l’ombre des hommes »

association
Sophia Hafidhou, présidente du club Soroptimist
Sophia Hafidhou, présidente du club Soroptimist  de Mayotte ©Mayotte la 1ere
Sophia Hafidhou, présidente du club Soroptimist  de Mayotte, était l’invitée de Zakweli ce lundi

Le club Soroptimist a distribué des colis alimentaires aux familles nécessiteuses le week-end dernier à Mgombani.

Ccolis alimentaires
Le club Soroptimist a distribué des colis alimentaires aux familles nécessiteuses à Mgombani. ©Mayotte la 1ere

« Ce sont des femmes seules qui élèvent leurs enfants ou des enfants orphelins, et des personnes âgées sans ressources » explique Sophia Hafidhou, « nous avons ici beaucoup de femmes en charge de leur famille parce que les hommes sont absents. Nous ne regardons pas d’où viennent ces familles. Notre association est apolitique, elle a pour objectif d’aider les femmes et les enfants, nous le faisons avec nos cotisations ».

Soroptimist
©Youmna

Le club Soroptimist gratifie également les jeunes filles qui obtiennent la mention « très bien » au baccalauréat : « ce sont des jeunes qui aspirent à aller loin, l’année dernière 43 filles ont obtenu la mention  très bien ».

Ancienne suppléante du député Henri Jean-Baptiste, Sophia Hafidhou porte aussi un regard critique sur les élus : « nos politiques d’aujourd’hui ne regardent que leur petite personne, alors qu’ils devraient défendre l’intérêt général de Mayotte. Il y a parmi eux des femmes que nous encourageons à ne pas rester à l’ombre des hommes ».

Sophia Hafidhou, présidente du club Soroptimist de Mayotte, était l’invitée de Zakweli ce lundi