Sri Lanka : Les réseaux sociaux interdits aux fonctionnaires

océan indien
Réseaux sociaux
Les candidats à l’assaut des réseaux sociaux ©Franceinfo
Au Sri Lanka, les fonctionnaires n’ont plus le droit de s’exprimer sur les réseaux sociaux. Cette interdiction fait suite au témoignage d’enseignants sur leurs élèves affamés

Plusieurs enseignants ont rapporté sur les réseaux que certains de leurs élèves s’évanouissent dans les écoles en raison du manque de nourriture. Des responsables locaux de la santé confirment cette situation dramatique.

La réponse des autorités a été, mercredi dernier, une ordonnance du ministère de l’administration publique adressée aux 1,5 millions d’employés de l’Etat les prévenant qu’exprimer leurs opinions sur les réseaux sociaux constituera une infraction entraînant une mesure disciplinaire. Les fonctionnaires avaient déjà interdiction de parler aux journalistes.

Depuis près d’un an, le pays est secoué par une grave crise économique. Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies parle d’urgence alimentaire, mais le ministre de la santé persiste à rejeter les allégations de malnutrition. Selon lui les fonctionnaires exagèrent « pour des raisons politiques ».