Suite à la mort d’un jeune par balle, la reconstitution de la scène a paralysé Kawéni toute la matinée

violence
reconstitution à Kawéni
reconstitution à Kawéni ©Mayotte la 1ère
Que ce fut difficile de traverser voire même de rejoindre Kaweni (localité de Mamoudzou) ce mardi. Le poumon économique de Mayotte totalement bloqué, conséquence de la reconstitution de la scène ayant conduit au décès par balle d’un jeune trentenaire en février dernier.
 
Il s’agit d’une enquête sur le décès d'un jeune homme tué par balle par un policier le 24 février. Une altercation avait eu lieu entre plusieurs jeunes hommes, les policiers, appelés sur place, n'auraient pas réussi à calmer la situation. Un des jeunes hommes aurait matraqué un adversaire, et, face à son refus d'obtempérer, un policier aurait fait feu. Le jeune homme âgé d'une trentaine d'années, grièvement blessé, a été rapidement pris en charge par les secours, mais en fin de journée, la nouvelle de son décès a embrasé le village de Kawéni.
 
reconstitution à Kawéni
Policiers en force sur le terrain ©Mayotte la 1ère

Le policier tireur avait été placé en garde à vue, le parquet de Mamoudzou a ouvert une enquête, confiée à la section de recherche de Pamandzi. Un syndicat de police affirmait à l’époque que le fonctionnaire avait tiré en état de légitime défense et réagi de manière proportionnée face à la situation qui se présentait à lui.
 
reconstitution à Kawéni
Dispositif policier important à Kawéni ©Mayotte la 1ère

Pour la reconstitution de ce mardi, un dispositif assez important a été déployé dans le secteur, policiers nationaux et policiers municipaux étaient sur place parmi les enquêteurs et pour la bonne conduite de cette reconstitution, une étape importante dans l’enquête. Mais toute la matinée, elle a créé un embouteillage monstre dans toute la ville chef-lieu jusqu’en début d’après-midi.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live