Un enfant d’une douzaine d’années meurt noyé à la retenue collinaire de Combani

décès tsingoni
retenue collinaire
En rouge à gauche, un plongeur de la brigade nautique dans la retenue collinaire, sur l'aire de recherche. ©Gendarmerie Nationale
Jeudi après-midi, la sortie de 5 jeunes adolescents à la retenue collinaire de Combani s’est transformée en drame. L’un des enfants a perdu la vie en se noyant. Il avait une douzaine d’années.
 

C’est une maman inconsolable qui se jette sur la dépouille de son enfant enveloppée dans des draps blancs et posée sur un brancard.

Il est 20 h, les agents du SAMU, accompagnés de la police municipale de Tsingoni et de gendarmes ont remonté le corps sur la digue de la retenue collinaire.
En milieu d’après-midi, il était venu avec 4 camarades se baigner dans le lac constitué par la retenue collinaire. Un endroit interdit à la baignade, mais qui attire de nombreux enfants malgré les mises en garde répétées du personnel du Syndicat mixte d’eau et d’assainissement de Mayotte (SMEAM).
Retenue collinaire de Combani
Les enfants se sont donc mis à l’eau. Ne sachant pas nager, deux d’entre eux se sont trouvés en difficulté. Les trois autres ont réussi à ramener l’un sur la rive, mais étaient trop fatigués pour ramener le dernier. Ils ont alerté des promeneurs, qui ont appelé les gendarmes vers 15 h 30. Ces derniers sont arrivés vers 16 h avec deux plongeurs de la brigade nautique et trois pompiers nageurs en surface. 
retenue collinaire
©Gendarmerie Nationale
Et c’est à 7 m du bord et par 3 m de profondeur qu’a été trouvée la victime. La dépouille a été embarquée dans un véhicule de transport mortuaire. Elle subira un examen de corps, visuel principalement. Il n’y aura pas d’autopsie, la cause du décès n’étant pas d’origine criminelle, selon les témoins.
Le corps devrait être rendu rapidement à la famille qui procédera dans la foulée à l’inhumation de la victime, dans son village d’origine à Mroalé.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live