Alakarabu veut à nouveau briller sur les terrains de football mahorais

football
Présentation Alakarabu Foot Chembenyoumba
Les joueurs et sympathisants du club ont été amenés à faire connaissance lors de la présentation des joueurs. ©Faïd Souhaïli/Mayotte la 1ère
A Chembenyoumba, les dirigeants du club de football Alakarabu veulent redonner leur lettre de noblesse à leur équipe. Le nouveau bureau a organisé une présentation des effectifs hier. Et ils comptent sur la formation des jeunes du village pour atteindre leurs objectifs.

Charfati Moinaïdi Soumaïla court dans tous les sens. Ce samedi, elle organise la rentrée du club. Sur des tables, des pizzas, des gâteaux, des bouteilles d'eau et de jus maison sont installées. Et tout doit être parfait.

Les dirigeants d'Alalkarabu présentation saison 2022
Charfati Moinaïdi Soumaïla (à gauche) et son équipe dirigeante ont mis les petits plats dans les grands pour présenter leur effectif aux supporters. ©Faïd Souhaïli/Mayotte la 1ère

La nouvelle présidente d'Alakarabu Foot, sur son 31 avec son salouva, sait que c'est l'image de son club qui est en jeu. Aujourd'hui, tous les joueurs des U13 au seniors sont présentés aux supporters. L'ambition est claire : faire du club un modèle reconnu à Mayotte. Aujourd'hui, l'équipe fanion d'Alakarabu est en R4, le dernier échelon du football mahorais. Une situation loin de celle des années 1990, due à des difficultés organisationnelles.

Pour remonter dans la hiérarchie, le club compte s'appuyer sur les jeunes du village. Il a donc cherché à disposer de cadres techniques pour former les jeunes footballeurs à l'image d'Abdourrahim Saïd, coordinateur technique. Celui-ci est originaire du village voisin de Mliha, mais a été séduit par le projet présenté par sa présidente.

Cette année, les enfants ne devraient manquer de rien : chaussettes, protège-tibias, maillots, shorts et chaussures à crampons sont là pour accueillir un maximum d'enfants. D'ailleurs, le club a créé une équipe pour les U18 et pour les U13, afin d'alimenter dans les années à venir l'équipe senior.

Cms-ContentHasMedia_18626917

Le manque de matériel, c'est souvent le frein qui empêche les enfants de venir aux entraînements. Là, la présidente a mis les moyens.

Abdourrahim Saïd, coordinateur technique d'Alakarabu et entraîneur des U15

Une présidente qui est motivée comme jamais pour faire de son club une référence dans le nord de Mayotte. Elle est l'une des rares présidentes de club de football à l'instar de sa consœur Yasmina Aouny à Mtsamboro. Mais cela fait des années qu'elle se donne pour son club.

La saison est lancée. La présidente compte mener ses troupes dans l'harmonie et le soutien de tous. Y compris des élus de la commune et du canton. Invités, ils n'ont pas faiut le déplacement pour la présentation. Qu'à cela ne tienne, la présidente ne se formalise pas trop et assure que rien ne pourra l'empêcher d'aller au bout de son projet.