Elections Municipales 2020 : Découverte de la commune de Mtsangamouji

élections m'tsangamouji
Plage de Mtsangamouji
Nous sommes à Mtsangamouji, commune peuplée par 6 432 âmes et où les conditions de vie sont relativement bonnes selon l’INSEE. Mtsangamouji qui abrite également quelques-unes de nos merveilles à Mayotte, comme la baie de Soulou. 
 

Dernier témoin d’un passé industriel glorieux.

En plus de l’ancienne usine sucrière, la commune de Mtsangamouji est aussi connue pour la culture des épices, et la pêche. C’est vers cette dernière qu’une partie de la population s’est tournée. Mais à Mliha, l’un des 3 villages de la commune,  les pêcheurs attendent toujours après un local. 
 

Les pêcheurs y croient, l’activité pourrait générer de l’emploi dans la commune.

Commune où, selon l’INSEE, près de 40% de la population active a déjà un travail. Les habitants sont ici un peu plus diplômés que la moyenne mahoraise. Seuls 2 logements sur 10 sont considérés précaires. Mais la grande difficulté reste l’accès aux soins.
 

Les administrés veulent également de vrais projets d’aménagement urbain.  

La commune compte 3 terrains de football et 2 plateaux sportifs. Des infrastructures insuffisantes selon les habitants. D’autant que certaines seraient passablement délabrées à l’image de ce gite qui accueille des jeunes durant les vacances scolaires.  Pour former sa jeunesse, la commune dispose de 9 écoles et d’un collège, un établissement tristement connu pour être le théâtre d’affrontements entre jeunes.
Pour éviter la fatalité, à Mtsangamouji comme partout à Mayotte, la spiritualité est souvent une alternative. M’tsangamouji abrite dans son village de Chembenyomba, une mosquée de laquelle selon certaines croyances,  les prières seraient exaucées.  
Municipales 2020 : Focus sur Mtsangamouji
Dans cette commune, il a  4 listes pour les municipales de 2020 
 

Zoubert Allaoui est candidat à M’tsangamouji

Zoubert Allaoui
©Mayotte la 1ere
Zoubert Allaoui mène la liste « Nouvel Elan » dans la commune de M’tsangamouji
« Nous présentons un programme pour la jeunesse, l’action sociale, la prévention, le développement économique et l’aménagement ».
 

Roukia Mahamoudou représente Hamada Siaka candidat à M’tsangamouji

Roukia Mahamoudou
©Mayotte la 1ere
Roukia Mahamoudou représente la liste « Tifaki Moja » conduite à M’tsangamouji par Hamada Siaka.
« Nous sommes une union de personnes de bonne volonté. L’éducation est notre priorité, mais aussi la sécurité. L’insécurité est un fléau qui touche tout Mayotte. Nous proposons que notre police municipale travaille en alternance avec la gendarmerie ».


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live