Un chauffeur confond marche arrière et marche avant : un camion percute un avion d’Ewa Air

océan indien
Ewa
Avion, Ewa ©ISABELLE BONILLO
Quand on conduit un camion, il vaut mieux ne pas confondre marche-arrière et  marche-avant. Cette petite erreur a eu pour conséquence de clouer au sol un avion de la compagnie mahoraise Ewa

Mercredi soir sur l’aéroport Roland-Garros de St Denis-Gillot, un chauffeur de camion de chargement de fret et de bagages venait de terminer son travail. Il regardait derrière pour reculer, mais il s’est trompé : il a enclenché la marche avant et boum !... Le camion a percuté l’avion, causant carrément un trou dans la carlingue de l’ATR 42.

L’appareil appartient à la compagnie de Mayotte, Ewa Air, mais il était affrété par Air Austral qui n’a plus d’ATR pour desservir les pistes courtes de Madagascar, celles de Tamatave et Diego.

Cet incident a pour conséquence de priver Ewa d’un tiers de sa flotte, puisque cette compagnie n’a que trois avions, deux ATR et un Boeing 737. L’autre ATR d’Ewa étant parti en révision technique en Allemagne, il a fallu le faire revenir au plus vite. 

On n’a encore aucune idée de ce que va coûter cette réparation, ni du temps qu’elle va prendre. A la facture technique, qui s’annonce colossale, s’ajoute le coût commercial, parce que tout le trafic est à réorganiser. Tout cela à cause d’une petite erreur de levier de vitesse de la part d’un chauffeur qui doit se sentir dans ses petits souliers.