Création d'un premier centre éducatif fermé à Mayotte pour 2024

justice
Eric Dupond-Moretti en visite au tribunal de Mamoudzou ©Raïnat Aliloiffa
Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti annonce la création d’un centre éducatif fermé à Mayotte, pour la fin de l’année 2024.

Cette décision fait suite à la visite du ministre de la Justice à Mayotte en mars 2022. Les acteurs de la prise en charge des mineurs demandaient la création d’un centre éducatif fermé. Sensible à cette demande légitime, Éric Dupond-Moretti a porté ce projet d’implantation d’un  centre éducatif fermé à Mayotte lors de la préparation du budget.

Ce nouveau  centre éducatif fermé  vient ainsi répondre aux enjeux démographiques de l’île et aux besoins exprimés par la juridiction en terme de placement judiciaire.

Le traitement de la délinquance des mineurs et la protection de l’enfance se trouvent ainsi renforcés dans le département. Ce nouvel établissement propose une offre éducative dédiée, pensée comme une alternative à l’incarcération, pour les mineurs les plus ancrés dans la délinquance et pris en charge par la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ).

Le placement d’un mineur en centre éducatif fermé s’inscrit ainsi dans une démarche de réapprentissage de la vie quotidienne, en collectivité, s’appuyant sur la responsabilisation quant à l’acte commis, la prévention des conduites à risques et la sociabilisation pour une meilleure réinsertion.

L’implantation d’un  centre éducatif fermé à Mayotte répond à la volonté d’une justice de proximité et aux besoins exprimés par l’autorité judiciaire. Le maintien des liens familiaux y sera favorisé et la préparation à la sortie renforcée, dans l’intérêt des jeunes pris en charge, de leurs familles et de la société.