Un retour à la normale progressif dans les mosquées

coronavirus
Victorin Lurel condamne fermement la profanation de la mosquée.
Depuis l’apparition de la pandémie de la Covid 19 à Mayotte, dans les mosquées, le protocole sanitaire a été scrupuleusement observé, à quelques exceptions près.
 
La fin de l'état d'urgence sanitaire a aussi permis le retour de la prière collective dans les mosquées en respectant la distanciation physique notamment. Dans de nombreux villages, les fidèles priaient sur les esplanades et chacun venait avec son tapis de prière propre. 

Des marquages au sol délimitaient le périmètre. Dans l'ensemble le protocole sanitaire a été respecté au plus fort de la crise. Les chefs religieux, imams et cadis ont bien joué le jeu en propageant la bonne parole, les instructions de l'agence régionale de la santé et de soignants. 
Des engagements qui ont été déterminants notamment auprès d’une partie de la population qui reconnaissent ses autorités coutumières et cultuelles locales.

Depuis la fin de l'état d'urgence, les mosquées retrouvent peu à peu leur fonctionnement normal. Mais il reste encore certaines appréhensions.

Le port du masque et les gestes barrières sont toujours respectés dans leur ensemble, cependant.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live