Une délégation malgache est attendue dans l’affaire dite des 49 lingots d’or

océan indien
Saisie de 49 kg d'or malgache aux Comores 29 décembre 2021
©Capture d'écran Midi-Madagascar
Deux malgaches et un comorien en partance pour Dubaï via un jet privé, sont arrêtés à l’aéroport de Moroni avec en leur possession 49 lingots d’or.

Une délégation malgache est attendue incessamment dans l’affaire dite des 49 lingots d’or. En effet, 2 ressortissants de la Grande Ile sont inculpés pour marchandises non déclarées, contrebande ou encore corruption active. Ils sont en détention depuis le 05 janvier dernier.

En outre, les autorités malgaches ont demandé l’extradition des deux hommes. Ces derniers sont recherchés dans le cadre d’un trafic d’or saisi par la douane Sud-africaine, en décembre 2020. Joint au téléphone, le porte-parole du gouvernement, Houmed Msaidie a indiqué qu’a priori, l’extradition des deux hommes était envisageable.      

L’histoire débute le 28 décembre dernier

Aéroport de Moroni Comores
©Mayotte la 1ere

Deux malgaches et un comorien dénommé Elhad, sont arrêtés à l’aéroport de Moroni. Ils avaient en leur possession 49 lingots d’or et s’apprêtaient à s’envoler à Dubaï via un jet privé qui les attendaient. Si l’opération a pu être déjouée, ce serait grâce aux Services des Renseignements qui avait pris Elhad en filature.

En garde à vue, les 3 protagonistes livrent les noms de deux gros bonnets. Le premier Yasser Ali Assoumani, est le directeur général des Aéroports des Comores depuis le retour d’Azali Assoumani en 2016. Le deuxième, Fardi Abodo fut receveur des Douanes. Il est aussi le fils du tout puissant Procureur Général de la Cour Suprême. Ils sont inculpés pour abus d’autorité, corruption passive ou encore association de malfaiteurs.

En tout 10 personnes sont en prison parmi lesquels plusieurs agents de l’aéroport.   L’or sera-t-il remis à Madagascar ? L’on peut aisément imaginer que cette demande sera formulée par la délégation attendue à Moroni. Interrogé, le porte-parole du gouvernement, dans une question rhétorique, a demandé si l’or intercepté en Afrique du Sud en 2020 avait été remis aux autorités malgaches ?