mayotte
info locale

Violence contre les forces de l'ordre : Alternative Police appelle à une réponse ferme contre ces exactions

sécurité
Police Nationale
Le climat de violences de ces derniers jours touche également les forces de l’ordre. Des violences à leur endroit sont de plus en plus fréquentes. 



 
C’est ce que dénonce le syndicat Alternative Police 974 CFDT. Pour les responsables dudit syndicat, ces violences se font à leur encontre en service et en dehors. Les auteurs restent des groupes de jeunes qui sévissent en étant organisés et souligne Alternative Police 974 CFDT « en toute impunité ». 

Les mêmes bandes qui terrorisent la population dans les quartiers de Doujani, Kaweni, Pamandzi, Manzarsoa…

Alternative Police 974 CFDT est une structure récente dans l’île, et n’en est pas à sa première sortie médiatique. Après avoir pointé du doigt le manque d’effectifs dans les rangs des policiers notamment au sein de la CDI, compagnie départementale d’intervention, le syndicat considère aujourd’hui et l’écrit noir sur blanc que ces bandes qui font régner la terreur sont

les mêmes bandes qui terrorisent la population dans les quartiers de Doujani, Kaweni, Pamandzi, Manzarsoa

etc . « Il faut agir », insiste le syndicat puisque « nous ne sommes pas en zone de guerre, mais nous devons adapter nos vies de la sorte ! ». Alternative Police 974 CFDT estime par ailleurs que les « délinquants s'organisent dans l'ombre des inactions pénales et policières ».

Cette tentative d’homicide est à ce jour toujours impunie 

Rappelant au passage l’épisode de la semaine dernière, jeudi 7 novembre, où 4 policiers ont été attaqués alors qu’ils faisaient leur sport.
C’est à ce moment-là qu’un jeune a sorti un couteau et tenter de poignarder un des policiers. Pour le syndicat, « cette tentative d’homicide est à ce jour toujours impunie » ; l'auteur des faits court toujours. Une scène qui se répétait le lendemain relate le syndicat dans un communiqué où le policier, fonctionnaire de la BAC a dû s’enfuir ; une bande de jeunes l’ayant reconnu, étaient venus en découdre avec lui. Le syndicat énumère ainsi d’autres scènes de violences contre les policiers, comme ceux en patrouille qui ont essuyé un caillassage samedi par des jeunes de Kawéni, fort heureusement sans faire de blessés « mais des véhicules abimés ».
Police

« …Une réponse pénale ferme pour ces exactions » toujours selon le syndicat.

Le syndicat réclame des mesures de protection en faveur des policiers lorsqu’ils sont en service et en dehors pour leurs familles. Par ailleurs, une seule solution peut aider à venir à bout de ces bandes, mettre en place des « opérations coup de poing de type S.L.I.C, afin d'éclater ces groupes qui font peur à nos citoyens »!
Et plus qu’une solution, il faut une réponse pénale à la hauteur des faits ; « une réponse pénale ferme pour ces exactions » toujours selon le syndicat, qui veut par ailleurs rencontrer le représentant de l’Etat, Jean-François Colombet, préfet et délégué du gouvernement à Mayotte. Alternative Police 974 CFDT espère enfin que leurs responsables prendront la mesure de l’urgence de la situation et prendront les décisions qui s’imposent.

 
Publicité