publicité

Violences faites aux femmes : « l’absence de chiffres ne signifie pas absence de faits »

A Mayotte, des manifestations ont été organisées pour sensibiliser et renseigner sur les dispositifs qui existent pour venir en aide aux victimes.

  • Par Chamsudine Ali
  • Publié le
Le 25 novembre, journée mondiale contre les violences faites aux femmes. Le 25 novembre 2017 le président Emmanuel Macron avait fixé 3 priorités "l'éducation et le combat culturel en faveur de l'égalité", un "meilleur accompagnement des victimes" et un "renforcement de l'arsenal répressif".
En France métropolitaine, tous les trois jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint.
Aucun chiffre n’existe à Mayotte pour évaluer l’ampleur du phénomène dans le département, mais un micro tendu dans les rues de Mamoudzou donne une idée de ce qui se passe dans le silence de certaines familles.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play