Visite très attendue en matière des droits sociaux à Mayotte

social
Circulation à Mamoudzou
©Mayotte la 1ere
La convergence des droits sociaux, une lutte de longue date pour les mahorais. A l’heure où on nous annonce alignement pour les retraites, Franck Von Lennep, directeur de la sécurité sociale et Renaud Villard, directeur de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) sont en déplacement à Mayotte du 4 au 7 décembre.

La CSSM, la caisse de la sécurité sociale de Mayotte est l’équivalent de la CGSS, la caisse générale de la sécurité sociale dans les autres départements ultramarins. Au-delà de la différence nominative, la divergence est profonde notamment en matière de prérogatives. Les missions de la CSSM ne sont pas les mêmes qu’ailleurs en France. La convergence des droits reste un combat malgré l’annonce récente pour les retraites. Le directeur national de la sécurité sociale Franck Von Lennep et Renaud Villard, le directeur de la caisse nationale d’assurance vieillesse viennent donc se rendre compte de ces spécificités.


La présence de Renaud Villard est évidemment très attendue sur l’épineuse question des retraites. La caisse de retraite mahoraise est excédentaire, Mayotte participe à l’effort national de réduction de déficit de la caisse nationale de l’assurance vieillesse. Chaque année plus de 40 millions d’euros y sont reversés. Mais pendant ce temps, les retraités mahorais sont les plus mal lotis de France avec une pension plafonnée à 1800 euros. Ceux qui ont travaillé dans le privé, ont des très petites retraites de 200 ou 300 euros voire moins. Mais durant cette visite du grand chef, il sera aussi question de la gestion des demandes et des paiements ainsi que l’accompagnement des assurés et de retraités.


La CSSM doit progressivement intégrer les modes de gestion et aux outils informatiques nationaux.