Vols d’armes à la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) de Mayotte

société
Vols d'armes à la DGSI Mayotte
Bureau de la DGSI, Mayotte ©Fahar Ousseni
Les forces de l’ordre ne seraient décidément plus épargnées par l’insécurité à Mayotte. Deux semaines après le caillassage de gendarmes, un vol d'armes avec violence a été perpétré dans les locaux de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) de Mayotte.
 
Deux Armes de poings (des pistolets de petits calibres) ainsi que des munitions ont été volées au cours d'une opération particulièrement violente dimanche dans la journée. Deux individus cagoulés auraient d'abord ligoté et séquestré un policier en service dans les locaux de la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) à Dzaoudzi en petite terre. Une enquête est ouverte, confiée à la section de recherche de la gendarmerie.
Vols d'armes à la DGSI
les alentours la DGSI, Mayotte ©Fahar Ousseni

Dès dimanche après-midi le site et les alentours ont été passés au peigne fin. Les véhicules (voitures ou 2 roues) à destination de la grande terre étaient systématiquement fouillés. Le vol de ces 2 armes de service, allonge la liste des armes de la police ou de la gendarmerie disparues à Mayotte. On dénombrerait 7 armes volées ces dernières années, elles seraient toujours dans la nature.