Week-end de Pentecôte tonitruant pour le sport mahorais

sport
Demi-finale play-offs championnat de Mayotte
Photo d'archives ©Faïd Souhaïli/Mayotte la 1ère
Des médailles, des performances, de la joie, le sport mahorais nous a fait vivre un week-end riche en émotions.

Le drapeau de Mayotte a flotté sur de nombreux terrains durant ce long week-end. Revue d'effectif.

  • Vautour fait bonne figure aux finalités N3

Les verts étaient à Eaubonne avec des ambitions. Ils l'ont démontré dès leur premier match en l'emportant contre Alfortville, après prolongation, grâce à un shoot au buzzer d'Hamza. Alfortville, l'une des trois meilleures équipes, cette saison, de N3, un championnat qui compte 144 formations réparti en 12 poules. Cette victoire leur ouvre les portes des demi-finales face au grandissime favori, le TOAC de Toulouse d'un certain Ludovic Vaty. 

Face à plus fort, Vautour s'incline logiquement et termine 4e, meilleur ultra-marin, après avoir perdu face à Alfortville, lundi, dans le match pour la troisième place. 

Basketball N3 : les vautours, meilleure équipe ultramarine

  • Performance de grande qualité des handballeuses

Sacrées championnes ultra-marines en début de semaine dernière, après avoir battu une à une les quatre autres équipes Outre-mer, les jeunes mahoraises ont confirmé, à Orléans, ce week-end aux intercomités dans le tableau national. Elles prennent une très belle sixième place avec notamment une victoire à la sirène 11/10 face à la sélection Nord pour aller disputer le match pour la cinquième place. Les garçons, eux, au classement, prennent la quatorzième place, seulement devancé par les réunionnais en ce qui concernent les équipes ultra-marines. 

Sélection mahoraise féminine aux intercomités 2022 ©Ligue de Mayotte de Handball

  • Mouslimou Ali et Elssame Ahmed champion de France de rugby

Les deux mahorais et leur club de Charente Rugby sont devenus champion de France Espoirs après leur victoire en finale face à Oyonnax. Ils s'imposent 20 à 13. Mouslimou Ali, à l'aile, aura été un élément clé du sacre des violets cette saison. Reste à savoir pour lui de quoi son avenir sera fait la saison prochaine. Elssame Ahmed, de son côté, pour sa première saison sous les couleurs charentaises, remporte donc le bouclier de champion. 

Mouslimou Ali Champion de France Espoirs de Rugby ©SA XV Charente Association

  • Saïd Soyifidine fait sensation sur la piste

Le licencié du Racing Club de Mamoudzou a signé un temps canon sur 400 mètres haies, samedi, lors du meeting national de Lillebonne. Grâce à un chrono de 51’’55, il prend la 3e place mais se positionne surtout pour disputer les championnats de France Elite de Caen. Son chrono est identique à celui réalisé pour décrocher l'or aux jeux des îles en 2019. 

Saïd Soyifidine en bronze au meeting de Lillebonne ©Comité Départemental d'Athlétisme de Mayotte

Soultoini Ali, présent au meeting, n'a pas pu aller au bout de son concours, la faute à une météo capricieuses qui a entrainé l'annulation du lancer de javelot. Avant l'arrêt de la compétition, Il avait eu l'occasion de lancer à 60,73 mètres.

Raphaël Mohamed, de son côté, était aligné sur 110 mètres haies au Meeting national de Poitiers. Pour sa première course de la saison, il termine deuxième de sa série en 13"70, devancé par Wilhem Belocian, champion du monde junior en 2014. Raphaël Mohamed signe pour le moment la quatrième meilleur performance de la saison sur la distance. La compétition, là aussi, n'est pas allée à son terme, la faute aux conditions météo. Raphaël Mohamed est arrivé récemment dans le groupe de la sélection mahoraise aux jeux des iles à Madagascar en 2023.