nouvelle calédonie
info locale

12 ans de prison pour avoir tué son frère

justice
Code pénal. Justice. Tribunal
©NC1ere
Steeven Ihily reconnu coupable du meurtre de son frère aîné en novembre 2015 à Dumbéa. Tous deux avaient l'habitude de s’alcooliser et se battre. Le procès prévu jusqu’à vendredi n’a duré qu’un seul jour et aucun membre de la famille ne s’est constitué partie civile.
"Une affaire dans la banalité totale en Nouvelle-Calédonie" selon l’expert psychiatre qui se résume par alcool, arme et escalade dans la violence.
Le banc de la partie civile est resté vide, la compagne du frère décédé a expliqué à la Cour  qu’elle ne veut pas monnayer sa douleur sauf que "personne n’a parlé au nom de la victime et c’est dommage", souligne Claire Lanet, l’avocat général qui précise qu’il ne s’agit pas d’un accident comme avancé par l’accusé. Steeven Ihily a fait le choix de s’enivrer avec son frère, de s’armer d’une barre de fer et de le frapper à la tête à plusieurs reprises alors que les agressions de la victime n’ont été que verbales. « L’acharnement, c’est l’intention homicide » a martelé l’avocat général. Le Ministère Public  a requis 13 à 15 années de réclusion criminelle.
L’avocat de la défense a plaidé la requalification en coups mortels. Les jurés eux, ont retenu le meurtre.
Maître Loye avocat de la défense 
Les frères Ihily ont insisté au cours du procès sur la méchanceté du frère aîné et les bagarres incessantes à la maison mais rien ne peut justifier la mort d’un homme a rappelé l’avocat général.