12 camions de pompiers flambant neuf remis à 12 communes

pompiers
camions pompiers neufs calédonie sécurité civile
©Lizzie Carboni
La Sécurité civile a reçu ce mercredi les clés de douze camions de pompiers qui seront répartis entre douze communes. L’objectif, les doter de plus de moyens pour combattre les feux et intervenir sur différents types de sinistres. Un investissement exceptionnel de 418 millions de francs.
 
Ce sont douze camions-citernes neufs, des engins puissants dotés d’équipements de pointe, qui viennent d’être livrés à la direction de la sécurité civile et de la gestion des risques.
 

Deux types d’engins différents

Pour mieux faire face aux flammes et protéger les pompiers et les populations, deux types de véhicules différents ont été achetés : « Le premier, c’est le camion-citerne rural moyen, un engin qui est plutôt multi-mission, qui va faire à la fois de l’extinction mais qui peut également faire du secours routier, des missions dans un cadre urbain, explique Frédéric Marchi-Leccia, directeur de la DSCGR. Ensuite, nous avons le « CCFM », camion citerne de feu moyen, qui est plutôt adapté aux feux de végétation. Il est plus haut que son camarade et plus pénétrant. »
 

Accompagnement des centres de secours

De Poum à Maré en passant par Bourail, ces deux types d’engins sont répartis en fonction des besoins des douze communes sélectionnées. Chaque centre de secours sera accompagné pour la prise en main de ces nouveaux véhicules d’intervention. 
 

« On est très éloignés du centre de secours du Nord, situé à Koumac, ce n’est pas quelque chose dont on peut se passer, surtout que la commune est impactée tous les ans par les feux de brousse »

Henriette Tidjine Hmae, maire de Poum



Une bonne nouvelle pour tous, particulièrement en cette saison des feux de forêt. En 2019, près de 30 000 hectares sont partis en fumée… dont 75% en Province Nord. Alors Henriette Tidjine Hmae, maire de Poum, se félicite de voir sa commune parmi les heureux élus :  « On est très éloignés du centre de secours du Nord, situé à Koumac, nos communes sont très étendues donc un moyen sur place de cette taille, ce n’est pas quelque chose dont on peut se passer, surtout que la commune est impactée tous les ans par les feux de brousse », indique-t-elle.

Cette livraison exceptionnelle est financée à 60% par l’Etat et à 40% par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie pour un coût total de 418 millions de francs.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live