160 obus de la seconde guerre mondiale neutralisés en mer

mer
Une opération de déminage en mer s’est déroulée dans le lagon, à deux nautiques au large de Nouméa et à l’entrée de la petite rade, du 4 au 14 novembre dernier. Pas moins de 160 obus de la seconde guerre mondiale, repérés lors de plongées d’entraînement ou de loisir et présents sur deux sites distincts, ont pu être traités. 
Cette mission d’envergure, en raison du nombre d’obus répertoriés, s’est appuyée sur une reconnaissance fine des sites afin de dénombrer et localiser les munitions. Elle a mobilisé trois plongeurs démineurs de la marine nationale (dont deux en renfort temporaire) employés à la cellule NEDEX (Neutralisation Enlèvement, Destruction des Explosifs), ainsi que des personnels de la base navale et de la DSCGR (direction de la Sécurité civile et de la gestion des risques), et trois embarcations, dont une de la DSCGR. 
Ces opérations ont permis de retirer l’équivalent de 148 kg de TNT et ainsi de participer à la dépollution et à la sécurisation du lagon. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live