18 mois d'emprisonnement avec sursis pour des violences à la Vallée-du-tir

justice
Le prévenu de 29 ans avait frappé le gérant d'une alimentation, dans l'après-midi du 28 mars dernier. Alors que le confinement avait déjà débuté et qu'il venait de sortir du Camp Est, depuis un peu plus d'une semaine. Un excès de violence une nouvelle fois sous emprise de l'alcool, que l'homme a réitéré lors de son interpellation par la police. 
Des faits commis en récidive, après 8 condamnation préalables pour violences. Il a été condamné à 18 mois d’emprisonnement dont 8 avec sursis, avec mandat de dépôt.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live