publicité

18 mois de prison pour avoir tenté de coucher avec sa fille

Le tribunal correctionnel a condamné ce mardi un homme de 40 ans. Il comparaissait pour corruption de mineur de 15 ans, pour des faits qui se sont produits en 2016 à Lifou. Des faits qui ont été requalifiés par le tribunal en « tentative incestueuse d’agressions sexuelles par ascendant ».

© Martine Nollet
© Martine Nollet
  • Martine Nollet (CM)
  • Publié le
L’homme originaire de Lifou devait être jugé pour « corruption de mineur de 15 ans ». Le tribunal a finalement requalifié les faits en « tentative incestueuse d’agressions sexuelles par ascendant ».
La mère et les filles n’ont pas porté plainte, ce sont les services sociaux qui ont alerté de ces agressions sexuelles, et fait placer les quatre filles du foyer dans une autre famille afin de les mettre en sécurité.
 

Il reconnaît les faits

Depuis le 12 juin dernier, le prévenu est en détention provisoire, il lui est reproché d’avoir proposé avec plus ou moins d’insistance à deux des quatre filles de la famille d’avoir des relations sexuelles.
Le prévenu a reconnu les faits, à savoir : proposer aux deux jeunes filles dont il a autorité de coucher avec lui, ce qu’elles ont refusé.
A l’audience, il dit regretter, s’excuse et, en larmes, se dit désolé pour ce qu’il a fait. Il avoue avoir consommé de l’alcool avant de proposer un acte sexuel et par conséquent demande de l’aide auprès d’un addictologue.


« Satisfaire ses pulsions »

Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur, en le condamnant à 18 mois d’emprisonnement.
La cour a établi une volonté de l’auteur de satisfaire ses pulsions. 1 531 788 317

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play