Un nouveau statut: naissance de la " Case des artistes"

politique
cases des artistes
©NC 1ère
C'est le nom de l'association chargée gérer le futur statut des artistes calédoniens. Un statut de salarié qui mettrait un terme à la précarité de nombreux patentés du monde de l'art et de la culture.
 

Un statut de salarié


Le nouveau statut des artistes calédoniens n'est pas un copié-collé du régime des intermittents du spectacle qui existe en métropole.
Si ce projet de loi est adopté par le congrès, les artistes calédoniens auront un statut bien plus avantageux, presque similaire à celui des salariés classiques: retraite, prestations sociales, chomage...
Un immense pas en avant après des années de revendications, la fin de nombreuses galères...


Un vote avant la fin de l'année


Organisme officiel, la Case des artistes aura la charge de gérer l'intégration des artistes dans le processus de ce nouveau statut et donc de fédérer les professionnels du spectacle, un registre d'immatriculation sera d'ailleurs instauré. La toute nouvelle structure devra aussi développer une structure de portage salarial pour soutenir les artistes dans leur recherche d'emploi.

Validé par le gouvernement en août dernier, le projet de loi qui définit ce nouveau statut devrait être examiné par le congrès de Nouvelle-Calédonie avant la fin de l'année.


La galère des patentés


En attendant avec impatience de changer de statut , les 1200 artistes et autres professionels du spectacle, tous patentés, tentent de vivre de  ou plutôt de survivre de leur talent...

 

Le reportage de Sylvie Hmeun et Robert Tamanogi .



 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live