Alerte Tsunami régionale levée mais maintenue sur la Nouvelle-Calédonie par le haussariat. Des dégâts sur les côtes salomonaises.

séisme
santa cruz
Deux heures après le séisme qui a secoué la région de Santa Cruz , au large des îles Salomon, l'alerte tsunami est maintenue en Nouvelle-Calédonie (mais  pas l'alerte régionale déclenchée par le centre d'Hawaï).De nombreuses mesures de précaution ont été prises sur les plages, notamment à Nouméa.
Le séisme, d'une magnitude 8 sur l'échelle de Richter, s'est produit entre les Iles Salomon et le Vanuatu à une profondeur de 29 Kms. Alors que plusieurs répliques ont été enregistrées depuis, une vague d'un mètre a été constatée le long des côtes de cet archipel. Selon les premiers éléments recueillis, plusieurs villages côtiers , à l'ouest et au sud de Lata, auraient été détruits, sans que l'on ait connaissance, pour l'instant, de victimes.
En Nouvelle-Calédonie, l'alerte tsunami est maintenue par le Haussariat sur l'ensemble des côtes de la grande terre  - surtout la côte est -  et des îles. A Nouméa, la police est intervenue pour évacuer les plages et une partie du littoral, en bloquant l'accès de certaines rues.
L'alerte régionale,concernant également la Papouasie Nouvelle-Guinée a , en revanche, été levée par le centre d'alerte aux tsunami d'Hawaï.
Pour mémoire, le dernier séisme mortel aux îles Salomon remonte à 2007 et avait fait 52 morts. Il avait généré un tsunami qui avait très faiblement touché la Nouvelle-Calédonie.

gonzague.delabourdonnaye@francetv.fr