Jour J : rentrée 2013 pour 70000 élèves calédoniens.

éducation
rentrée scolaire
©DR
Aucun incident à signaler et pas de conflit social, pour le moment...Cette rentrée 2013 est marquée par deux grandes nouveautés: l'apparition d'une tenue unique et l'expérimentation du nouveau calendrier scolaire.

La rentrée en chiffres

La population de la Nouvelle-Calédonie est jeune, ce sont donc près de 70000 élèves qui ont repris ce matin le chemin de l'école. Les effectifs sont  en hausse dans les trois provinces.
En particulier en province nord avec le développement de la zone VKP ( Voh Koné Pouembout) en pleine croissance démographique avec l'implantation de l' Usine du Nord.
 Le collège de Koné par exemple accueillera cette année 677 élèves, seulement 600 en 2012.
Toujours dans la " capitale de la province nord ", le tout nouveau groupement scolaire de Téari a été inaugurée ce jeudi matin.
Mais c'est en province sud où sont concentrés les trois quarts de la population de l' île que les élèves sont les plus nombreux,  76% contre 16% en Province Nord et  7% en province Iles.


Les nouveautés 2013

Elèves, enseignants et parents vont tester pour la première fois le nouveau calendrier scolaire, avec en alternance sept semaines de cours et deux semaines de vacances, et donc la disparition des " petites vacances" d'une semaine.
Un calendrier qui n'a pas soulevé l'enthousiasme, syndicats et associations de parents d'élèves regrettent fortement qu'une refonte du rythme journalier des élèves ne soit pas inclus dans ce dispositif et se réservent le droit de remettre en question ce nouveau calendrier au cours de l'année scolaire.

Autre nouveauté, qui a une grande valeur symbolique: la mise en place dans plusieurs établissements d'une tenue unique.
Pas vraiment un uniforme, mais on y est presque, au Collège de Magenta , ce jeudi matin, tous les élèves ou presque avaient revêtu un haut blanc avec un pantalon ou une jupe de couleur bleue.
Avec la mise en place d'une tenue unique dans les établissements publics, la Nouvelle- Calédonie innove une fois de plus et pourrait bien relancer le débat sur ce sujet en métropole.


Apaisement social?

Point de banderole ou de rassemblement devant les établissements scolaires en ce jour de rentrée.
Après la vague de protestation en 2012, le dialogue social semble avoir été retrouvé mais l'équilibre reste fragile.
Le manque d'effectifs et le régime indemnitaire de certains personnels sont des problématiques toujours non résolues malgré les nouvelles lois votées en décembre dernier par le congrès de Nouvelle-Calédonie.
Les transferts de compétences de l' Etat vers la Nouvelle-Calédonie soulèvent de nombreuses questions et ravivent les inquiétudes.
Pour Fédération des fonctionnaires, par exemple, rien a changé car c'est toujours l'Etat qui décide de tout….

L'un des plus gros points noirs de l'éducation en Nouvelle-Calédonie reste l'absentéisme des enseignants, des taux records ont été établis l'an passé dépassant de loin les statistiques métropolitaines. Un établissement de Nouméa a même du fonctionner pendant plusieurs mois avec une moyenne de 30% d'absentéisme des professeurs…
En 2012, les parents d'élèves avaient manifesté leur colère devant plusieurs écoles, collèges et lycées de Nouvelle-Calédonie pour dénoncer cet " handicap" à une bonne qualité éducative.
Enfin, pour lutter contre l'absentéisme des élèves cette fois, des sanctions pourraient être prises contre les parents, en supprimant notamment le versement des allocations familiales.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live