Province sud: un coup de pouce qui fait polémique

politique
province sud
©NC 1ère
Tous les étudiants non boursiers de la province sud recevront une prime de 120 000 francs cfp qui sera octroyée sans aucune condition de ressources.
Une aide proposée par le Rassemblement UMP  mais dénoncée par le FLNKS et par Calédonie ensemble qui ont voté contre cette délibération.

Le parti de Philippe Gomès a surtout dénoncé le fait que cette mesure ne soit pas soumise à un plafond de ressources.
Calédonie Ensemble, qui n'a pas été entendu, avait proposé que les revenus mensuels des parents ne dépassent pas la barre des  500 000 francs et que cette prime " soit élargie aux jeunes qui partent étudier ailleurs qu’en métropole, et que son montant soit augmenté".

Après un débat houleux dans l'hémicycle, la délibération a finalement été adoptée (18 voix pour, celle du Rassemblement-UMP et l'Avenir Ensemble et 16 contre, celles de Calédonie Ensemble et du FLNKS).

Pour compléter cette mesure, les jeunes calédoniens non boursiers pourront désormais profiter à Paris de tous les services de la Maison de la Calédonie .


Voir le reportage de Thierry Rigoureau et de José Solia dans le journal télévisé de NC 1ère.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live