Usine du Nord: une journée historique

nickel
kns coulée
©NC 1ère
A 11 heures ce vendredi 19 avril, la première coulée officielle de l'Usine du Nord a été réalisée avec succès en présence de tous les acteurs de cet immense projet industriel. Une journée à haute teneur symbolique même si une coulée de métal "technique" a déjà été effectuée le 10 avril dernier.
Des cris et des larmes de joie dans l'assistance ce vendredi à Vavouto, cette première coulée officielle est la concrétisation d'un long combat mené par un groupe d'hommes qui a défendu avec volonté voire acharnement la construction d'une usine métallurgique en province nord.
kns coulée
©NC 1ère


Ambiance, réactions et commentaires dans le journal de 19H30 avec le reportage de Gilbert Assawa et de Jean-Noël Méro de NC 1ère.



Un rêve devenu réalité


Tout a commencé en 1990, lorsque Jacques Lafleur a décidé de vendre la SMSP aux indépendantistes de la province nord….aujourd'hui la première coulée officielle de l'Usine du Nord a été effectuée avec du minerai extrait du massif du Koniambo, tout un symbole...


L'historique de l'Usine du Nord en images avec Olivier Jonemann de NC 1ère.



Un procédé high tech : 17000 tonnes de ferronickel en 2013


NST pour Nickel Smelting Technology, soit technologie de fusion du nickel : c'est le nom du procédé qui va fondre du minerai garniéritique extrait sur le massif du Koniambo .

Un minerai riche en oxydes de fer et de nickel qui sera broyé et conduit dans une unité de calcination pour le déshydrater à une température de 1000 degrés.

Chacune des deux lignes de production transfère la matière en circuit fermé en traitant aussi les poussières et les gaz rejetés en faible quantité dans l'atmosphère.

Après le séchage du minerai par calcination, place à la fusion dans un four électrique avec un bain liquide composé de fer et de ferronickel  porté à 1500 degrés.

C'est la création d'un arc électrique qui permet de rendre la matière liquide. Le produit fini après l'étape de granulation sera du ferronickel comparable à celui produit par la SLN à l'Usine de Doniambo à Nouméa.


Objectif 2013: 17000 tonnes de ferronickel....