Vie chère: fin de la grève générale. Un accord a été trouvé. Les barrages progressivement levés sur toute la Nouvelle-Calédonie

économie
vie chère
©NC 1ère
Après 12 jours d'un conflit qui a paralysé des pans entiers de l'économie calédonienne, un accord est intervenu cette nuit  au haussariat entre l'intersyndicale contre la vie chère et le patronat calédonien.Les barrages installés en plusieurs points de la grande terre sont progressivement levés.
Jean-Jacques Brot, lors de son intervention dimanche soir dans le journal télévisé de NC 1ère, s'était bien gardé de s'avancer sur l'issue de ce conflit mais avait laissé entendre que les discussions, menées sous l'égide du représentant de l'Etat, avaient progressé même si elles étaient parfois...ardues.
Les progrès de la méthode ne se sont pas fait attendre . Après un 3ème round-marathon de négociations, l'intersyndicale contre la vie chère et les représentants du patronat calédonien ont finalement signé un accord général permettant de décréter la fin de cette grève générale qui durait depuis le 15 mai dernier.
Un conflit qui a bloqué une partie de l'économie calédonienne: port autonome (importation des marchandises), grande distribution, carburants , tourisme et transports aériens notamment. Le retour à la normale s'annonce progressif dans les 3 provinces où des pénuries d'essence, de gaz et de biens de première nécessité commençaient à se faire sentir depuis vendredi.
Par ailleurs, sur le terrain où la pression était montée d'un cran ce week-end, les barrages routiers sont progressivement levés, notamment sur la RT1 et sur la côte-est. 
On ne connaît pas encore précisément le coût engendré par ce conflit pour une économie calédonienne déjà fragile.

D'autres informations à suivre dans la matinée sur le contenu de cet accord.

GLB
Les Outre-mer en continu
Accéder au live