Province sud : le plan d'urbanisme de Nouméa enfin adopté!

politique
province sud
©NC 1ère
Après dix ans de réflexion, d'enquêtes administratives et publiques, le nouveau PUD, le plan d'urbanisme directeur de la ville de Nouméa, va enfin pouvoir s'appliquer. Il a été approuvé ce jeudi par l'assemblée de la province sud, malgré l'opposition du FLNKS et de Calédonie ensemble

Le vote contre de Calédonie Ensemble et du FLNKS


Le PUD de la ville de Nouméa a pour vocation d'essayer de réorienter  la ville vers la mer, de développer les centres de quartiers et de limiter les densités. La majorité a décidé de valider ce projet qui doit changer le cadre de vie des habitants.
 

Les précisions de Pascal Vittori, 2e vice-président de l’Assemblée de la Province Sud

Pascal Vittori

Deux groupes politiques ont voté contre cette révision du plan d'urbanisme directeur, le FLNKS qui ne voit pas dans le projet une volonté de désengorger la ville de Nouméa et qui regrette l’absence d'une touche océanienne et kanak. Le Front indépendantiste rappelle notamment que l’idée d’un village océanien au niveau du squat de Nouville avait été proposée...
 
Calédonie Ensemble de son côté conteste les modifications apportées en cours de route au PUD. 
 

La réaction dePhilippe Michel de Calédonie Ensemble

Philippe Michel


Malgré ses deux oppositions, le PUD a donc été adopté par la province sud.
Par ailleurs, les élus de la Province Sud ont convenu ce jeudi qu’une réforme de l’ADECAL, l’agence de développement économique de la Nouvelle-Calédonie, devait être menée. Un débat public au Congrès a été proposé. 

 

" L'esprit " du plan d'urbanisme directeur de Nouméa


Le nouveau plan d’urbanisme directeur veut moderniser la ville et la rendre agréable à vivre, pour cela il modifie certaines règles de concentrations des populations.
Il limite les hauteurs de construction à deux étages, dans les zones résidentielles et développe des cœurs de quartiers...
Par contre le centre ville devrait se densifier avec l’augmentation des droits à construire notamment en hauteur. 
Un centre ville qui se veut tourner vers la petite rade de nouméa avec notamment l’aménagement du front de mer, pour permettre de dynamiser les activités économiques et administratives, et créer ainsi de nouveaux logements.
Sur la zone industrielle de Ducos, plus de place va être donnée à l’activité tertiaire en plein essor, tout en préservant l’artisanat et l’industrie.
Concernant le tourisme, ce plan d’urbanisme met en place 5 zones touristiques, dont certaines pourront accueillir des programmes mixtes : un mélange entre logement hôteliers  et particuliers.
Et enfin dernière nouveauté: la protection stricte de 1500 hectares d’espaces naturels : mangroves et forêts sèches.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live