publicité

Le réseau social facebook calédonien infesté de pirates ?

Depuis trois mois fleurissent sur le réseau social de fausses offres de prêt qui inondent, souvent à leur insu, les comptes Facebook des internautes calédoniens . Une arnaque grossière  qui montre le gros effort qu'il reste à faire pour la sécurité de nos données sur le web ,en Nouvelle-Calédonie. 

  • Par Gonzague de La Bourdonnaye
  • Publié le , mis à jour le
Ces offres de prêts, bancaires  destinées à ceux qui sont hyper endettés, sont évidemment une arnaque. Nombre d'internautes calédoniens ayant un compte Facebook se retrouvent, sur leurs "murs",  avec ces fausses offres qui conduisent l'internaute imprudent à prendre contact avec un supposé prêteur, sur une adresse mail...qui change à chaque message.
Ces faussaires utilisent d'abord la technique dite du "phishing" .Un piège dans lequel, il faut bien le dire, de nombreux internautes encore novices tombent facilement et qui consiste à cliquer sur un lien vous amenant sur une fausse page Facebook. Là, croyant avoir affaire à une vraie page, l'internaute un peu naïf y rentre son login et son mot de passe. Le mal est fait et votre compte devient le jouet de pirates qui publient, sans que vous vous en rendiez compte, en votre nom, sur le mur de vos amis , de fausses informations et, notamment, ces fausses offres de prêts qui, en revanche, sont de vraies arnaques.
©

De simples mesures de sécurité à prendre:

Ces publications sauvages sont devenus un vrai fléau sur le réseau Facebook, en Nouvelle-Calédonie, sans que la société Facebook ne  réussisse ( ou ne cherche ) à endiguer le phénomène. Les pirates, qui seraient basés en Côte d'Ivoire, ne se contentent pas de pirater votre compte . Ils créent de faux comptes avec de fausses identités , se faisant passer pour "calédonien, habitant à Païta" , avec des photos de paysage, parfois des photos volées de personnes réellement existantes. Souvent, quand on vous demande en ami, ils faut regarder qui sont les amis déjà inscrits sur ce compte. Souvent des magasins, des institutions, des associations peu regardantes sur l'identité de ceux qui s'inscrivent sur leurs pages.

©

Dans l'urgence, il faut supprimer l'image de la fausse offre de prêt et signaler l'arnaque au réseau social quand il vous le propose (voir photo) .
D'une manière générale, il ne faut pas répondre à des inconnus, ne jamais cliquer de liens directs à partir d'un mail, éviter les applications de jeux qui "peuvent publier en votre nom" et vous rendre dans le volet " sécurité "en haut à droite de votre page Facebook et, interdire, par exemple la publication  ou l'identification de photos sur votre mur sans votre consentement .
Une éducation, dès l'école calédonienne, serait également nécessaire pour aider enfants et adolescents à se prémunir contre toute attaque et toute forme forme de harcèlement possible.
Il y a urgence quand on l'engouement concernant cette forme d'échanges en Nouvelle-Calédonie! A ce jour, près d'un calédonien sur deux est inscrit sur le célèbre réseau social mondial.

Gonzague de LA BOURDONNAYE

Voici quelques liens pour vous apprendre à protéger votre compte facebook et vos données qui y sont stockées:

Comment bien configurer et sécuriser votre compte Facebook ? 

Protéger son compte Facebook en 5 étapes

Voici comment protéger son compte Facebook…

Vidéo explicative. ICI 

 



 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play