Plage de Magenta : surveillance étroite de la pollution par matières fécales !

environnement
Pollution magenta
©NC 1ère
La plage de Magenta est rouverte au public depuis le 6 juin, mais l'origine des pollutions à répétitions déclarées au cours de ces derniers mois n'a toujours pas été clairement identifiée. La qualité du réseau d'assainissement de Nouméa est de de nouveau remise en question.  
D'où viennent les matières fécales qui souillent la plage de Magenta ?

Prélèvements de l'eau et " enfumage" des réseaux d'assainissement, sur place les spécialistes mènent l'enquête pour tenter de localiser la cause de la pollution. Une brèche entre les tuyaux d'eaux usées et d'eaux de pluie semble être l'explication la plus logique mais cette hypothèse n'est pas encore officiellement confirmée...
De forts taux d' escherichia coli ont été mis en évidence lors des analyses qualitatives de l'eau. La plage de Magenta a donc du être interdite à la baignade et aux activités nautiques à plusieurs reprises, à cause de cette bactérie qui représente 80 % de la flore intestinale humaine...

En cas de contamination, les conséquences pour l' homme ne sont pas anodines, fin 2010 le schéma d'assainissement de la ville de Nouméa s'est fixé l'ambitieux objectif de raccorder les foyers nouméens à un réseau performant. Des budgets importants sont d'ailleurs consacrés à ces travaux, désormais huit stations d'épuration sont en service mais d'après les estimations elles permettraient tout juste de traiter les rejets d'un nouméen sur deux !


Le reportage à la plage de Magenta d' Erik Dufour et de Christian Favennec de NC 1ère.
 

 


Les Outre-mer en continu
Accéder au live