Cour d'assises d'appel: 8 ans pour Marcellin Poukiou

justice
palais-justice-nouméa-280613
Un conflit foncier sans fin entre deux familles de Houaïlou (Wa Wi Lou) puis, début 2008, le meurtre d'un des membres du clan par un proche du clan ennemi....Hier, en cour d'Assises d'appel, Marcellin Poukiou a écopé de 8 années d'emprisonnement pour le meurtre de Sergio BOEHE.
Le conflit foncier entre les familles Poukiou et Euribeari durait depuis des décennies . Au point que les familles semblaient irréconciliables. Entre blessés et cases incendiées, la tension était quasi permanente dans la jolie vallée où se niche la tribu d'Ouakaya, à Houaïlou (Wa Wi Lou). Jusqu'à l'irréparable ! Le 10 janvier 2008, Sergio Boehe, proche des Euribeari, est tué net d'un coup de fusil tiré par Marcellin Poukiou.
En décembre 2012, le meurtrier présumé était condamné aux Assises à 12 années d'emprisonnement mais il a fait appel, selon un dispositif judiciaire relativement récent pour les Assises.
Hier, la cour d'assises d'appel a diminué la peine prononcée en 1 ère instance en infligeant 8 ans de prison pour Marcellin Poukio, suivant, dans sa fourchette basse, les réquisitions du substitut du procureur général Jean-Louis Pagnon.
Depuis le meurtre de Sergio Boehe, la raison semble être revenue à Ouakaya. En mars 2010, une « Charte d’engagement pour la sécurisation et le développement de la vallée de Ouakaya » était signée, entre les deux clans ennemis, à la mairie de Houaïlou (Wa Wi Lou) sous l'égide de l'Etat et de représentants coutumiers. Le fruit des efforts d'un comité de médiation qui aura travaillé deux ans pour obtenir l'armistice entre les deux familles. Mais une paix qui demeure, aujourd'hui encore, bien fragile.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live