nouvelle calédonie
info locale

Du 1er au 5 juillet 2013: cinquième édition de la conférence du nickel en Nouvelle-Calédonie

nickel
ouverture conférence nickel
©NC 1ère
Tous les grands manitous du marché qu’ils soient Brésiliens, Chinois, Canadiens, Russes, Indonésiens ou bien évidemment Calédoniens participent à cette cinquième édition de la conférence, pendant une semaine la Nouvelle-Calédonie sera le centre du monde nickel.
L’information: c’est le premier intérêt de cette conférence nickel, il s’agit pour les acteurs du marché, qu’ils soient producteurs, acheteurs ou fournisseurs, d’obtenir l’information la plus précise et la plus complète concernant l’évolution macroéconomique mais aussi technologique du marché, grâce notamment aux interventions des meilleurs analystes du monde. Savoir pour ajuster au mieux sa stratégie d’investissement !

L’intervention de Jim Lennon du cabinet londonien Maquaries sera à ce titre très suivie ce lundi matin. Mais les industriels sont aussi acteurs dans cette circulation de l’information, synonyme de communication.
Dans le contexte actuel de grande morosité– avec un cours peu glorieux aux alentours des 13 500 $ la tonne - chacun tentera de rassurer ses partenaires, et en même temps pourquoi pas d’essayer d’impressionner ses concurrents.
Ce sera là tout l’enjeu des interventions des opérateurs calédoniens et de leurs actionnaire, "SLN, tournée vers l’avenir", l’intitulé de l’intervention de Pierre Gugliermina, le directeur de la SLN, en est un bon exemple, sachant que la SLN affiche un chiffre d’affaires en recul de 23 % au premier trimestre 2013 par rapport à 2012. 
 
Derrière la scène officielle, les coulisses de ce rendez-vous sont tout aussi importantes : un espace de rencontres et de négociations commerciales, une parenthèse de cinq jours, pendant laquelle le marché mondialisé et dématérialisé reprend forme humaine.


Synthèse de la première matinée de cette conférence nickel avec notamment l'intervention de Jim Lennon avec Angelique Souche de Radio NC 1ère.

première matinée conférence nickel