nouvelle calédonie
info locale

L' invité politique, Gaël Yanno : le MPC a le soutien de Jean-François Copé, président de l'UMP

politique
Congrès MPC
©NC 1ère
Près d' un millier de participants pour le congrès fondateur du MPC, le Mouvement Populaire Calédonien, ce weekend à Nouméa, seul candidat Gaël Yanno a été élu président du jeune parti qui a proposé "sa" solution pour sortir de l' Accord de Nouméa. Le MPC a reçu le soutien de Jean-François Copé.
965 personnes ont voté à bulletin secret pour élire le président du Mouvement Populaire Calédonien, créé par des dissidents du Rassemblement-UMP en mars dernier. Sans surprise, Gaël Yanno, seul candidat a pris la tête du jeune parti.

Jean-François Copé, président de l' UMP, a apporté son soutien au MPC par l' intermédiaire d' une vidéo. Lors de ce congrès, Gaël Yanno a présenté la solution proposée par le MPC sur l 'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie: une collectivité de la République de type fédéré.

Le reportage d' Erik Dufour et de Nicolas Fasquel de NC 1ère.

DMCloud:91245
Invité du journal télévisé, Gaël Yanno a insisté sur la nécessité de donner un contenu au concept de la " solution consensuelle" en s' interrogeant notamment sur ce que le Rassemblement-UMP envisage  de " âcher" dans cette nouvelle tentative de négociations avec les indépendantistes.
Le MPC a donc fait sa proposition institutionnelle, "une collectivité de la République de type fédéré " mais  sans préciser les nouveautés de ce statut par rapport à la situation déjà existante en Nouvelle-Calédonie.

Enfin selon Gaël Yanno, si aucun accord n'est trouvé rapidement avec le FLNKS , il ne faudra pas chercher à éviter à tout prix le référendum, au contraire selon le président du MPC , l'enlisement de la situation ne pourrait avoir que des conséquences négatives notamment sur l' économie calédonienne.

L' intégralité de l ' interview de Gaël Yanno au Journal télévisé de NC 1ère ( 28/072013).






Publicité